CDO_Jaubert_Num_risation_02

 En Algérie (1)

Les "morts pour la France" de Jaubert en Algérie: P/M DARASSE Henri, Q/M FAVE André, Aspt CHAUDRON Claude, Q/M SPERANDIO Georges, L/V SCHEIDHAUER Jean, Q/M LE POTTIER Bertrand, Matelot SENECHAL Gilbert,  Q/M MONNET Roger, Q/M RECHER Yvon, Q/M ROBELIN Jean-Claude, Matelot RINGENBACH André.

27_Alg_rie__Port_Say

IMG 2 - 1 - Algérie (1956-1957) La plage d'Honaïne, Messaoud avait 10 ans, il se souvient lorsque nous descendions du poste Requin pour nous baigner , mais aussi pour pêcher ( au TNT), nous devions au préalable les éloigner manu-militari de la zone dangereuse, notre forfait accompli, nous remplissions des sacs entiers de dorades  et de mulets. Messaoud me dit qu'il profitait également de cette pêche "miraculeuse". Il se rappelle  que nous jouions au ballon sur la plage, ensemble, avec les enfants de son âge. Malheureusement la guerre était présente.......Merci Messaoud pour ces précisions. (Pétrault James)

IMG 2 - 2

IMG 2 - 2 - 1956/58  - La grande bouffe à Requin - (Mattéoni Adrien)

26_Alg_rie_Veyssere__Mah___Rossello__Balisson__Popof

IMG 2 - 3 - Algérie (1956-1957) Honaïne:de G à D : VEYSSEYRE Christian, MAHÉ Henri, ROSSELLO Barthélémy, BALISSON Jean-Claude, DEBROWSKI André, PETRAULT James,??? - (Pétrault James) - La Pique - escorteur côtier P.609, à Honaïne , on embossait 2 ancres sur l'arrière et une sur l'avant . Je pensais que le Cdt craignait que son bâtiment ne chasse vers les bords .Ce n'est que plus tard que j'ai appris que si l'on avait l'avant vers la plage , c'était parce qu'on était en appui feu avec le 76 mm. pour le poste requin . (Pairel Loïc)

25_Alg_rie__on_fouille

IMG 2 - 4 - Algérie (1956-1957) fouille d'un village - (Pétrault James)

IMG_5

IMG 2 - 5 - Algérie (1956-1957) un groupe de la 3ème section, accroupis de G à D: CONQ Jean-Claude, MATHIS Jean, PETRAULT James, VERDURE Georges - debout de G à D: ???,???, COSNARD Jean, GASTADELLO Jean, OSTERMANN Pierre - (Pétrault James)

 

25_Alg_rie_il_n_y_a_pas_qu___la_l_gion

IMG 2  -6 - Algérie  (1956-1957)- exercice de débarquement avec le "burda" et la chèvre - A gauche: VANDAMME Alain, 3ème: MÉDINA Guy - (Pétrault James)

IMG_7

IMG 2 - 7 - Algérie (1956-1957) Requin est à construire, pelles, pioches, détonateurs, explosifs, marteaux piqueurs, de G à D : GASTADELLO Jean, HUNI Bernard, PETRAULT James, GRAS Pierre, OSTERMANN Pierre - (Pétrault James)

23_Alg_rie_un_groupe_de_la_3_de_Jaubert

IMG 2 - 8 - Algérie (1956/1957) poste Requin, l'équipe de "Choc" au complet lors du débroussaillage autour de la source - Debout de G à D: ???, MATHIS Jean, CISEY Michel, LARCHE José ( avec chasuble), GASTADELLO Jean, GRAS Pierre, COSNARD  Jean, PÉTRAULT James et le "Vioque", en bas à gauche "Boby", OSTERMANN Pierre, BARLET Gabriel - (Pétrault James)

verdure30___IMG_9

IMG 2 - 9 - Algérie (1956-1957) Pause café à Honaïne, à droite PETRAULT James, au centre CISEY Michel, caché par le 2 ème: GASTADELLO Jean, en premier plan: VERDURE Georges - (Pétrault James)

22_Alg_rie_construction_de_Requin

IMG 2 - 10 - Algérie (1956-1957) le poste Requin en construction, cote 611 ( GX 01 B 43) - (Pétrault James)

21_Alg_rie_poste_biffin_d_Hona_ne

IMG 2 - 11 - Algérie (1956-1957) un peu de détente à Honaïne - (Pétrault James)

20_Alg_rie_Gaby_Barley_et_P_trault_James

IMG 2 - 12 - Algérie (1956-1957) de G à D : BARLET Gabriel, PETRAULT James, mission du Cdo: conserver les pistes ouvertes, construire le poste, ramener la population au calme - (Pétrault James)

19_Alg_rie_Poste_Requin__James

IMG 2 - 13 - Algérie (1956-1957) Poste Requin: PETRAULT  James - (Pétrault James)

18_Alg_rie_James_au_centre

IMG 2 - 14 - Algérie (1956-1957) poste Requin, à gauche: LAGUET François, au centre PETRAULT James - (Pétrault James)

verdure19__IMG_15

IMG 2 - 15 - Algérie (1956-1957) poste Requin de D à G : GASTADELLO  Jean dit "la frappe", JEGOU Alain, dit "la jecte", CONQ Jean-Claude,  OSTERMANN Pierre, LARCHER José - (Verdure Georges)

16_Alg_rie_le_poste_Requin

IMG 2 - 16 - Algérie (1955-1957) Poste Requin, le piton est arasé on peut installer les tentes - (Pétrault James)

verdure22_IMG_17

IMG 2 - 17 - Algérie (1956-1957)- OSTERMANN  Pierre nettoie sa MAT - Parallèlement à la construction du poste, d'autes missions nous incombaient: journal du Cdo: 16 Juillet: installation des tentes et des barbelés sur la crête 611 - 17 Juillet: ouverture de piste sur Honaïne - 18 Juillet: convoi jusqu'à "Café Maure" - 19 Juillet: ouverture de piste sur Honaïne - 20 Juillet: nomadisation sur El Kaada au voisinage de l'oued Saftar - 21 Juillet: opération à Mersa Agia - 22 Juillet: nomadisation dans le sous quartier "L/V Requin", 22 H 50, harcèlement du poste par les H L L, riposte avec mortiers de 60 et 81 9 H L L tués, 20 blessés - 23 Juillet: deux ouvertures de piste sur Honaïne - 25 Juiillet: ouverture de piste sur El Arabiien - 26 Juillet: 2 ouvertures de piste sur Honaïne + patrouille sur renseignement aviation - 27 Juillet: 2 sections du commando sont engagées suite à une embuscade des H L L - 28 Juillet: Ouverture de piste sur Honaïne - 29 Juillet: ouverture de piste sur Honaïne et El Arabiien, 22 H 30 harcèlement du poste par des H L L - 30 Juillet: ouverture de piste sur Honaïne et El Arabiien - 31 Juillet: ouverture de piste sur Honaïne - (Pétrault James)

13_Alg_rie_pendant_la_construction_de_Requin

IMG 2 - 18 - Algérie (1956-1957) abri de fortune en attendant la construction du poste Requin, il n'était même pas possible d'installer une tente pour abriter une section - De G à D: LIMOGE dit le "Vioc", CISEY Michel, COSNARD Jean - (Pétrault James) - Il a été demandé au personnel pendant cette quinzaine un effort considérable. Le branle-bas était effectué à 5 H 30 et la matinée coupée d'une demi-heure de repos à 9 H ne se terminait qu'à midi. A 14 H 30 le personnel employé aux travaux du poste reprenait le travail alors que la section opérationnelle devait bien souvent reprendre ses activités à 13 H 30. Une seule journée de repos a été accordée pendant cette quinzaine. Les travaux du poste se sont trouvés très en avance sur les prévisions. La nomadisation, les soins et l'ouverture de l'école ont permis de reconquérir l'admiration, la sympathie et la confiance de la population. (Livre d'or des commandos de la Marine - Mispelaère André) - A ce régime là, pas une once de gras, et je me souviens très bien de ce début de journée de repos: GUILLERME, notre "bidel" fait le tour des tentes en nous invitant "tendrement" à un petit décrassage matinal, il a sûrement dû non point se faire piquer par une mouche mais par un scorpion, toujours est-il que mon ami James PETRAULT, la tête près du bonnet, pardon, du béret a reconduit manu militari notre trublion de "bidel" dans ses foyers... (Balisson JC)

12_Alg_rie_vue_du_poste_Requin

IMG 2 - 19 - Algérie (1956-1957) le paysage vu du poste Requin - (Pétrault James) - Nouvelles brèves: " Echo-soir" du 18 10 1956: au large de Nemours, sensationnelle capture d'un bateau- arsenal clandestin l' "Athos" transportant l'armement d'une brigade de fellagha - Fusils anglais 303, mitrailleuses, mitraillettes, mortiers, fusils mitrailleurs, munitions - Hier au conseil des ministres M. Guy Mollet a laissé entendre: accord secret avec l'Angleterre pour faire échec à Nasser - À Bab El Assa, un convoi militaire tombe dans une embuscade - Le bouclage de la frontière algéro-tunisienne devrait devenir effectif dans deux ans - À la base d'Aïn Arnal, près de Sétif, des rappelés offrent une stèle commémorant le sacrifice de leurs camarades morts pour l'Algérie - 

11_Alg_rie_poste_Requin

IMG 2 - 20 - Algérie (1956-1957) construction d'une tour du poste Requin - (Pétrault James) - Nouvelles brèves, "L'Écho d'Alger" du 03 02 1956, sous les ovations de 100 000 personnes les algérois ont tenté de s'opposer au départ de M. Jacques Soustelle, c'est dans un char de combat qu'il a dû gagner "L'El  Djezaïr"  où il est hissé par une échelle métallique

IMG_2___21

IMG 2 - 21 - 1956/57 - 1ère section - 1er rang, 2ème de dos: SCHLUTH Robert, 2ème rang de D à G: BOISSEAU Norbert, PASCAUD Robert, THOMAS Claude et ....... (Pascaud Philippe, fils de Robert)

IMG_2___22

IMG 2 - 22 - 1956/57 - Un défilé à Nemours certainement - 1ère colonne, 2ème: LEQUEN Jean, 4ème: BOUTTIER Philibert, 2ème colonne, 3ème: PASCAUD Robert - (Pascaud Philippe, fils de Robert)

8_Alg_rie_de_G___D__Balisson__Castel__Billiard

IMG 2 - 23 - Algérie (1956-1957) Honaïne : BALISSON Jean-Claude, CASTEL René, BILLIARD Raymond, FERRETTI Georges, MATTEONI Adrien - (Pétrault James)

7_Alg_rie_ouverture_de_la_piste

IMG 2 - 24 - Algérie (1956-1957) Ouverture de piste - De dos: PÉTRAULT James - (Pétrault James) - Nouvelles brèves: "l'Écho d'Alger" du Vendredi 01 06 1956, première leçon du débat en cours à l'assemblée: il est urgent de redresser la politique suivie jusqu'ici au Maroc et en Tunisie, la majorité nationale à apporté un appui sans réserve aux efforts de M. Lacoste, M. Guy Mollet prononcera ce soir un discours qui doit rejeter les communistes hors de la majorité -  Le peuple britannique est solidaire de la France dans la lutte qu'elle mène contre les forces d'une agression féroce et fanatique, déclare M. Mill Irwing - Traquée depuis deux jours dans la région des portes-de-fer par des éléments de la 7 ème D M R, une forte bande rebelle est anéantie, 60 H L L abattus, en Oranie les assassins de MM Ivaldi sont encerclés, 12 d'entre-eux ont été tués et 23 capturés. Sept villages des Bibans offrent leur soumission.

6_Alg_rie__P_trault_et_Godier

IMG 2 - 25 - Algérie (1956-1957) - de G à D : PETRAULT James, GODIER William , (s'est tué en permission en voiture) - (Pétrault James)

5_Alg_rie__Petrault

IMG 2 - 26 - Algérie (1956-1957) PETRAULT James - (Pétrault James) - Nouvelles brèves : 'l'Écho d'Alger" du 13 03 1956 - À des majorités massives, variant de 379 à 419 voix, l'assemblée nationale a voté les pouvoirs spéciaux pour l'Algérie, le gouvernement a désormais les mains libres pour une politique conforme à l'intérêt national, la manoeuvre des communistes (qui ont voté pour) a été déjouée par le ferme attitude de M.Guy Mollet, les voix des modérés ont fait contrepoids au (cadeau empoisonné) de M. Duclos - Les dépenses militaires en Algérie ne seront pas financées par l'emprunt, c'est sur le plan d'investissements qu'il sera fait appel à l'épargne.

4_Alg_rie__le_poste_Requin

IMG 2 - 27 - Algérie (1956-1957) en arrière plan, le poste Requin - (Pétrault James) - Nouvelles brèves: "l'Écho d'Alger" du 07 02 1956, malgré l'ordre "A C " et un déploiement de forces gigantesque, l'arrivée de M. Guy Mollet à Alger a été marquée par de violents incidents, c'est sous une grêle de projectiles que le premier ministre a déposé aux monuments aux morts une gerbe qui fut aussitôt piétinée par la foule. Après la cérémonie, puis devant le palais d'été, les C R S réagissant avec brutalité ont dû lancer des grenades lacrymogènes pour ouvrir le passage au cortège officiel - Le Général Catroux a démissionné après la réception faite à Alger à M. Guy Mollet, la nouvelle a été annoncée à la suite d'un entretien téléphonique du président du conseil et de M. René Coty qui avait à ses côtés le "ministre résidant".

3_Alg_rie__ouverture_de_piste_entre_le_p_ste_Requin_et_Hona_ne

IMG 2 - 28 - Algérie (1956-1957) Ouverture de piste entre le poste Requin et Honaïne - (Pétrault James) - Nouvelles brèves: "l'Écho d'Alger" du 10 02 1956, M. Robert Lacoste, nouveau ministre résidant arrive à Alger aujourd'hui vers 13 H, le Président Guy Mollet "l'installera" aussitôt puis partira demain pour le constantinois - Message adressé par M. Guy Mollet à la population algérienne: les liens entre la métropole et l'Algérie sont indissolubles et la communauté franco-musulmane restera sans fissure, que l'immense masse européenne en Algérie depuis des générations sache que sa voix m'a bouleversé. Seule la France républicaine garantira aux musulmans la justice et la pleine égalité devant le droit, ne vous laissez aller à rien qui puisse compromettre les rapports confiants entre vous  -  M. Guy Mollet déclare à notre directeur: le premier problème qui se pose: rétablir l'ordre républicain et juguler la rébellion.

2_Alg_rie__P_trault

IMG 2 - 29 - Algérie, (1956-1957)- Poste Requin - PETRAULT James - (Pétrault James) - Nouvelles brèves: "L'écho d'Alger" du Jeudi 15 03 1956, l'application des pouvoirs spéciaux: le gouvernement sera prêt à agir en Algérie Lundi au plus tard, alors on sera fondé à critiquer son action. Les effectifs totaux de l'armée française son suffisants mais non ceux présents en Algérie qui seront accrus et mieux employés -  L'armée d'Algérie subira une " profonde réforme de structure, quatre "Colonels de choc" sont d'ores et déjà mis à sa disposition - Tandis qu'elle recevra de nouveaux hélicoptères, l'armée de l'air sera renforcée par des commandos associés à l'armée de terre - Voici le plan militaire envisagé pour l'Afrique du Nord: 1) commandement unique pour l'Algérie, la Tunisie et le Maroc, 2) Corps d'intervention de choc dans la région algéroise, 3) 12 zones d'intervention de troupes portées par hélicoptères - Les entretiens Pineau-Nasser ont été très cordiaux -

1_Alg_rie__P_trault__Osterman__Mathis

  IMG 2 - 30 - Algérie (1956-1957) Honaïne - à gauche accroupis:  PETRAULT James, GASTADELLO Jean, LUCCHESI Serge, à droite accroupis:  OSTERMANN Pierre, MATHIS Jean, debout avec l'appareil photo: VERDURE Georges - (Pétrault James)

57

IMG 2 - 31 - Algérie (07 05 1960) Djebel M'ZI - Récupération des armes prises aux rebelles - (Billiard Raymond)

56

IMG 2 - 32 - Algérie (1960) Ferme March à Frenda, l'amiral AUBOYNEAU passe les troupes en revue, RICHARD François présente la 2ème section de Jaubert: L/T BARRET Pierre, BILLIARD Raymond, BEAUDOUX Christian, BAKALARA Norbert, VANDAMME Alain- (Billiard Raymond)

55

IMG 2 - 33 - Algérie (1960) Arzew - BOUTTIER Philibert, BRECHENMACHER Christian, TOUBHANS Claude, BILLIARD Raymond, Boussouf - (Billiard Raymond)

54

IMG 2 - 34 - Algérie, 1960 - formation de l'UIH par le S/M CARRÉ Jean ( à droite) - 3 ème en partant de la G: LENOURY Gérard, 4ème PLATEAU Jean-Pierre,  TREMBLAY Bernard,  SCHEIBEL Norbert, LALANDE, VIAL (le barbu) - (Billiard Raymond)

53

IMG 2 - 35 - Algérie (1959) Aflou - Le QM1 Billiard Raymond - Mle : 2657 T 52 - Hourtin, Jean-Bart Brest, Dépôt Toulon, Indochine: flottille amphibie du Sud, bateau paillotte, poste au Cambodge, commandos cambodgiens,Cie de garde Toulon, Be et stage commando (1956),Cdo Jaubert 1956, Trépel 1959, de Montfort,  Jaubert, BETAP Pau, CS, ER Le Lorrain, BIFM Bizerte, BAN Hyères, CFM Hourtin, cadre maistrance. (Billiard Raymond)

52

IMG 2 - 36 - Algérie - (1956) Nemours- accroupis de G à D : MUSART Daniel, MARTIN Gaëtan, ROBIN Eugène, BILLIARD Raymond - Debout de G à D : VEYSSEYRE Christian, VANDAMME Alain, DEBROWSKI André, ???, FAUVEAU Claude, ROSSELLO Barthélémy - (Billiard Raymond)

 

51

IMG 2 - 37 - 1959/60 - Algérie - Oran -Garde d'honneur au fanion :BONNOT Jean, GROTZ Georges, BILLIARD Raymond - (Billiard Raymond)

IMG_2___38

IMG 2 - 38 - Algérie (07 05 1960) M'zi - Descente vers la plaine du PC de Jaubert, SCHEIDHAUER Jean sera tué un peu plus tard - (Billiard Raymond)

49

IMG 2 - 39 - 1959/60 - Algérie - Défilé de Jaubert sur la rampe du front de mer à Oran- LV SCHEIDAUER Jean, BONNOT Jean, GROTZ Georges, BILLIARD Raymond - (Billiard Raymond)

 

48

IMG 2 - 40 - Algérie (07 05 1960) Mzi - Le corps de SPERANDIO Georges tué dans cet accrochage transporté par: NOBILET Jean (devant à gauche) DELGRANGE, ROBIN Eugène et devant :PASTINI Baptiste - (Billiard Raymond)

47

IMG 2 - 41 - Algérie (07 05 1960) Mzi - Un bataillon rebelle est mis hors de combat par Jaubert, de Montfort et Trépel, récupération des armes - (Billiard Raymond)

IMG 2 - 42

IMG 2 - 42 - Algérie (07 05 1960) Mzi - un bataillon rebelle mis hors de combat par Jaubert, de Montfort et Trépel-  à G le LV HELIES pacha de Trépel, à droite un LV toubib - (Billiard Raymond)

45

IMG 2 - 43 - Algérie (1960), Frenda- groupe de la 2ème section: DENIAUD-JAFFROT Yves, BEAUDOUX Christian, BELLOUMEAU Roland, VANDAMME Alain, CATILLON Jean, BILLIARD Raymond, BAKALARA Norbert, LE QUELLEC Paul, BRAULT Henri, VALLET Bernard - (Billiard Raymond)

44

IMG 2 - 44 - Algérie (1960) Ferme March à Frenda - S/M VALLET Bernard, QM1 BILLIARD Raymond, S/M CARRE Jean (blessé dans l'oued Sebdou) - (Billiard Raymond)

43

IMG 2 - 45 - Algérie (1960) Frenda - BILLIARD Raymond avec le groupe VALLET Bernard - (Billiard Raymond)

42

IMG 2 - 46 - Algérie (1960) Ferme March - BOUTTIER Philibert, BILLIARD Raymond dit "Bill", S/M VALLET Bernard dit "Nanar", CAPIOMONT Pierre - (Billiard Raymond)

41

IMG 2 - 47 - Algérie (1960) Ferme March à Frenda- S/M  VALLET Bernard, BILLIARD Raymond, DENIAUD-JAFFROT Yves (photos prises au moment de l'affaire Zacharia, au Sud du Chott Chergui - (Billiard Raymond)

40

IMG 2 - 48 - Algérie (1956/1957 ) Le LV RICHARD François, pacha de Jaubert - (Billiard Raymond) - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Alger" du 20/21 Mai 1956, tragique guet-apens à l'Est de Bou Zegza, 21 jeunes rappelés atrocement massacrés par la population d'un douar passé à la dissidence, avant d'être capturés et torturés les malheureux s'étaient défendus jusqu'à la dernière cartouche, 50 des assassins sont abattus et 10 capturés au cours des opérations de poursuite menées contre les rebelles -  Dans la banlieue de Philippeville, 17 musulmans dont 6 femmes et 7 enfants assassinés par les rebelles - Bilan de l'opération de Sidi Ali Bou Nab: 89 rebelles abattus - Au sujet du problème algérien, les dirigeants soviétiques ont compris l'esprit libéral qui anime la France, déclare M. Guy Mollet à son retour de Moscou.

39

IMG 2 - 49 - Algérie (1956-1957) - Le S/M  MONTJAUX Maurice dit "le catalan" - (Billiard Raymond)

IMG 2 - 50

IMG 2 - 50 - Algérie (1957) Poste Requin, visite de l'amiral JOZAN, RICHARD François tient un enfant dans ses bras, son chien Athos en ferait bien son casse-croûte - (Billiard Raymond) - Apparence trompeuse quant à l'attitude d'Athos, le 04 11 2012, Janine RICHARD-OLIVEREAU, fille de RICHARD François, me signale que ce chien était doux comme un agneau avec les enfants -37

IMG 2 - 51 - Algérie (1956-1957) Poste Requin- les pitreries du P/M HUON dit "La Hure" qui chante "Le grand Métinge" - (Billiard Raymond)

36

IMG 2 - 52 - Algérie (1957) Poste Requin - Le QM1 VELA ( mécano) et notre bidel GUILLERME installent une pompe dans le puits qui a sauté - (Billiard Raymond)

IMG_53

IMG 2 - 53 - Algérie (1957) Poste Requin - de G à D :S/M MONTJAUX Maurice, LORIOUX Guy, MEDINA Guy, M/T BRANCHE René, S/M GRAS Pierre, E/V LOISEAU - (Billiard Raymond)

34

IMG 2 - 54 - Algérie (1959) Aflou - DELBOSC Henri, BILLIARD Raymond - (Billiard Raymond)

IMG_55

IMG 2 - 55 - Algérie (1957) Honaïne : BILLIARD Raymond, ROSSELLO Barthélémy, MAHE Henri,  accroupi: VEYSSEYRE Christian - couché: MATTEONI Adrien - (Billiard Raymond)

IMG_56

IMG 2 - 56 -  Algérie (1957)  poste Requin - L'état major de Jaubert " Barberousse" RICHARD François le pacha, POHER Gilbert, REBOTIER (avec la pipe) et ??? , ??? - (Billiard Raymond)

IMG 2 - 57

IMG 2 - 57 - Algérie (1956-1957) poste Requin- accompagnés par un commando, les garçons vont en classe, ils sont moins disciplinés que les filles, vous allez voir sur la photo suivante..... À droite: CONQ Jean-Claude -  (Billiard Raymond)

IMG_58

IMG 2 - 58 - Algérie (1956-1957) poste Requin - les filles vont en classe - (Billiard Raymond) - Nouvelles brèves de "L'Echo d'Oran" du 19/20 Janvier 1958 - Trois fois plus chargé que "L'Athos" un cargo yougoslave apportant un lot d'armes au F L N est arraisonné au large d'Oran, sa cargaison déchargée dans notre port, comportait notamment  des mines anti-barbelés -  Quand le Viet-Nam se retourne vers la France, à Saïgon, la rue Catinat s'appelle désormais "Duong Tu Do" mais les vietnamiennes sont toujours vêtues d'étoffes françaises - L'école fermée deux jours en raison des consignes données par les H L L est plus florissante que jamais, le nombre d'élèves varie suivant les jours entre 55 et 67. Il a fallu aller partout, dans chaque mechta, convaincre les parents de laisser venir leurs enfants à l'école, garçons et filles -  (Livre d'or des commandos de la Marine - Mispelaère André)

IMG_59

IMG 2 - 59 - Algérie (1956-1957) poste Requin, la mitrailleuse Hotchkiss (qui a fait ses preuves en 14/18) face à l'imposant Tadjéra - (Billiard Raymond)

IMG 2 - 60

IMG 2 - 60 - Algérie (1956-1957) le poste Requin - (Billiard Raymond) - Nouvelles brèves: " La Dépêche de Constantine et de l'Est algérien" du Mercredi 01 01 1958 - Événement historique au Sahara:  le pétrole a commencé à couler dans le pipe-line Hassi-Messaoud - Touggourt, deux nouveaux puits ont atteint la nappe portant la surface productrice à 200 KM2 - Miss Normandie est élue Miss France -  Message de Félix Gaillard:  la France de Paris salue avec une affection particulière la France d'Algérie, elle pense avec une gratitude immense à tous ces jeunes gens qui montent la garde contre la fanatisme et la terreur, si nous voyons poindre l'espérance, c'est à eux que nous le devons.

IMG_61

IMG 2 - 61 - Corse (1957) Calvi : debout de G à D : HUNI Bernard, GUILLERME, BILLIARD Raymond - accroupis: de G à D : MAHE Henri, SOREL Albert - (Billiard Raymond)

IMG_62

IMG 2 - 62 - Corse (1957) Calvi : BILLIARD Raymond, SOREL Albert, HUNI Bernard - (Billiard Raymond)

IMG_63

IMG 2 - 63 - Algérie (1957) poste Requin, le pacha RICHARD François vient constater les dégâts, le puits a été dynamité - (Billiard Raymond)

IMG_64

IMG 2 - 64 - Algérie (1956) le poste Requin - (Billiard Raymond) - Le commando est libre de toute servitude, il n'a pas d'activité routinière. Le commando "Jaubert" organisé en commando de contre guérilla est un commando de recherche de renseignements: petites équipes, harkis interprètes, équipe de renseignement, patrouilles éloignées etc... peut en s'implantant brusquement dans un secteur, rompre les habitudes de ce secteur et apporter une aide efficace à la compagnie ou au bataillon, du secteur considéré. Son travail étant évidemment fait au profit de la compagnie et du bataillon et en liaison avec eux. (Livre d'or des commandos de la Marine- Mispelaère André)

IMG_65

IMG 2 - 65 - Algérie (1957) poste Requin- les moutons rôtissent sous la garde de BILLIARD Raymond et SOREL Albert - (Billiard Raymond) - La proposition concrète, qui avait été formulée dans le rapport de prise de commandement et qui est renouvelée ici, est d'adopter pour le commando le même statut que le commando "Yatagan". Préparation des missions à l'échelon état-major D B F M en liaison avec le 2ème bureau D B F M et les officiers renseignements et opérations des bataillons, exécution de missions de recherche et d'exploitation de renseignements au profit d'une compagnie ou d'un bataillon, le commando travaillant toujours isolément (principe même de l'action des commandos) - (Livre d'or des commandos de la Marine - Mispelaère André)

IMG_66

IMG 2 - 66 - Corse (1957 ) Baie de Porto : accroupis de G à D :PEGART Jean, BILLIARD Raymond, HUNI Bernard - debout de G à D : Mahé Henri, LEQUEN Jean - (Billiard Raymond) - Le mode d'action exposé ci-dessus a été expérimenté avec succès par le commando "Jaubert". Cette action aurait eu un rendement plus grand, si capitaines de compagnies et chefs de bataillons, conscients de l'aide que peut leur apporter un commando et de la façon dont cette aide peut se matérialiser, demander plus souvent le commando plutôt que de vouloir conserver jalousement le droit de "chasse" dans leurs secteurs. Il ne faut pas chercher plus loin le malaise qui existe entre D B F M et commandos, malaise qui est à l'origine du manque d'idées maîtresses quant au principe d'emploi des commandos - (Livre d'or des commandos - Mispelaère André)

IMG_67

IMG 2 - 67 - Algérie (1957) Honaïne, HUON, BILLIARD Raymond, VANDAMME Alain, BOTHOREL Hervé et le chien du pacha: Athos - (Billiard Raymond)

IMG_68

IMG 2 - 68 - Algérie (1956-1957) Poste Requin, les fells ont dynamité le puits à 100 mètres du poste : GUILLERME et BILLIARD Raymond constatent les dégâts - (Billiard Raymond)

IMG_69

IMG 2 - 69 - Algérie (1956-1957) poste Requin, BILLIARD Raymond et SOREL Albert surveillent la cuisson du méchoui - (Billiard Raymond)

IMG_70

IMG 2 - 70 - Algérie (1956-1957) Nemours - on s'active pour la cuisson d'un poulet:ROBIN Eugène, DEBROWSKI André, FERRETTI Georges, MEURVILLE Robert - (Billiard Raymond)

IMG_71

IMG 2 - 71 - Algérie (1957) Poste Requin: LE MEUR Yves, QUERE Fernand, SCHEIBEL Norbert, MATHIS Jean, CISEY Michel - (Billiard Raymond)

IMG_72

IMG 2 - 72 - Algérie (1957) poste Requin: LE MAUR Yves, QUERE Fernand, SCHEIBEL Norbert, PASCAUD Robert, SOREL Albert, BILLIARD Raymond, SALAUN Guy - (Billiard Raymond)

IMG_73

IMG 2 - 73 - Algérie (1957) poste Requin: BONNAL Gérard, DUBOIS l'infirmier, bout de table: QUERE Fernand - (Billiard Raymond)

IMG_74

IMG 2 - 74 - Algérie (1957) poste Requin, encore la bouffe: QUERE Fernand, SCHEIBEL Norbert, SOREL Albert, PASCAUD Robert et HUNI Bernard (dit Nanar) en chapeau de brousse - (Billiard Raymond)

IMG_75_

IMG 2 - 75 - Algérie (1957) Poste Requin - encore un méchoui, on distingue: MUSART Daniel, DEBROWSKI André, BILLIARD Raymond - (Billiard Raymond)

IMG_76

IMG 2 - 76 - Corse (1957) baie de Porto :  de G à D : HUNI Bernard, BILLIARD Raymond, MAHE Henri - (Billiard Raymond)

IMG 2 - 77

IMG 2 - 77 - Algérie (1956-1957) Poste Requin: Debout de D à G :CASES Alain ,FERRETTI Georges, ROSSELLO Barthélémy, DEBROWSKI André, MUSARD Daniel, FAUVEAU Claude,  ???, 1er rang de D àG : BILLIARD Raymond, MARTIN Gaëtan, LERESTEUX Henri dit "Titine", MEURVILLE Robert, VANDAMME Alain - (Billiard Raymond)

IMG_78

IMG 2 - 78 - Algérie (1957) Noël - Nemours - SALAUN Guy, BILLIARD Raymond, ROBIN Eugène - (Billiard Raymond)

IMG_79

IMG 2 - 79 - Algérie (1956-1957) Poste Requin- S/M BRANCHE René, ??? , GODIER William, CHAUDRON Hubert, ???, LEQUEN Jean, THOMAS Claude, BOISSEAU Norbert - (Billiard Raymond)

IMG_80

IMG 2 - 80 - Algérie (1957) Poste Requin, méchoui : le barbu: RICHARD François le pacha, à sa droite le LV COSTAGLIOLA Fernand - (Billiard Raymond)

IMG_81

IMG 2 - 81 - Algérie (1957), poste Requin, Méchoui: de Gà D: MUSART Daniel, FERRETTI Georges, CASES Alain, FAUVEAU Claude debout arrière plan - (Billiard Raymond)

IMG 2 - 82

IMG 2 - 82 - 1956/58 - Au centre: THOMAS Claude - (Mattéoni Adrien)

Sans_titre_5

IMG 2 - 83 - Corse (1957)- Calvi- SOREL Albert ferme la marche - (Billiard Raymond)

Sans_titre_4

IMG 2 - 84 - Algérie (1956), Nemours, FAVE André tué par un obus de mortier de Jaubert - (Billiard Raymond)

IMG_85

IMG 2 - 85 - Algérie (1956-1957) Méga méchoui au poste Requin - (Billiard Raymond)

IMG_86

IMG 2 - 86 - 1959/60 - Toulon, "chicago" un premier de l'an, 3 ème en partant de la gauche: CAPIOMONT Pierre, PAUPAU, BEAUDOUX Christian  (Capiomont Pierre) - Sur la quai Cronstadt, le Pipady débarquait ses permissionnaires venus de St Mandrier. On y voyait des jeunots de l'EAMF, des pingouins de la base aéronavale et des durs à cuire comandos - (Robert C)

IMG_87

IMG 2 - 87 - Corse - 1957 - Baie de Porto-  de G à D : SOREL Albert, BILLIARD Raymond, MAHE Henri - (Billiard Raymond)

IMG_88_1

IMG 2 - 88 - Toulon " Chicago" (1957), "le bambou bar", MONTJAUX Maurice, CHAUDRON Hubert, BALISSON Jean-Claude, Paulette la marraine des Cdos, LERESTEUX Henri, une bella bruna ( ce n'est pas Carla) CASTEL René,  SCHLUTH Robert -  (Balisson Jean-Claude) - A "Chicago" il y avait les barmaids. Ni putes, ni soumises. Fringuées sagement, très peu fardées, elles tenaient à être respectées. Elles étaient surtout les vestales imprenables, les réconforts des esseulés. Chacune avait son pénitent préféré. Le comptoir était un cofessionnal. Le mataf malheureux, accoudé à demeure, racontait sa vie à la belle compatissante, qui n'oubliait pas quand même de remplir son verre. Si un autre client se présentait, vite, elle le servait, mais revenait encore plus vite à son poste de consolatrice. Dans les "grands bars" il y avait bien quatre ou cinq "confesseuses", chacune face à son nostalgique. Pas de transaction putassière, le mataf était en quête de tendresse. Des idylles réelles, pouvaient s'ébaucher. Les barmaids du "Chicago" de 1955 n'étaient pas des putes. Même si, à trois heures du matin, à l'heure de la fermeture, elles accordaient un peu plus à un amoureux, l'argent n'y était pour rien - (Robert C)

IMG_89_2

IMG 2 - 89 - Toulon " Chicago" (1956-1957) SCHLUTH Robert, BALISSON Jean-Claude, CHAUDRON Hubert - (Balisson Jean-Claude) - A "Chicago", au bas de la rue d'Alger, le cinéma Caméo proposait, entre deux films de cow-boys ou de mousquetaires, un entracte avec strip-tease. Les barmaids appâtées par un petit supplément de salaire, venaient s'y déshabiller en musique. Elles étaient jeunes, souvent jolies, et paraissaient follement excitantes à tous ces jeunes mâles survoltés. (Robert C)

IMG_90_3

IMG 2 - 90 - Algérie (1956-1957) DEBROWSKI André et ROSSELLO Barthélémy - (Debrowski André)

IMG_2___91

IMG 2 - 91 - Algérie (1956-1957) Poste Requin, la première section : GODIER William 1er debout à droite, BRANCHE René 7 ème debout en partant de la gauche, BOUTTIER Philibert 5 ème debout en partant de la droite, MONTJAUX Maurice 3 ème accroupis en partant de la droite, PASCAUD Robert 2 ème debout en partant de la gauche, 5 ème en partant de la gauche: BERTHIER Henri ........... - (Balisson Jean-Claude)

IMG_92_5

IMG 2 - 92 - Algérie (1956-1957) Poste Requin: visite de l'amiral JOZAN, le barbu c'est la pacha de Jaubert :le L.V RICHARD François et le Lt POHER Gilbert - (Chaudron Hubert)

IMG_93_6

IMG 2 - 93 - Algérie (1956-1957) - Nemours : Adjudant GUILLERME "Iffic", S/M BRANCHE René, S/M MONTJAUX Maurice "le Catalan" - (Chaudron Hubert)

IMG_94_7

IMG 2 - 94 - Algérie (1956-1957) Nemours: GODIER William, MONTJAUX Maurice, DEBROWSKI André - (Chaudron Hubert)

 

IMG_95_8

IMG 2 - 95 - Algérie (1956-1957) Nemours, caserne Lyautey, départ en opération - (Chaudron Hubert)

IMG_96_9

IMG 2 - 96 - Algérie (1956-1957) CHAUDRON Hubert - (Chaudron Hubert)

IMG_97_10

IMG 2 - 97 - Algérie (1956-1957) Poste Requin,le pacha RICHARD François passe l'inspection avant un départ en opé au premier plan: BOUTTIER Philibert - (Chaudron Hubert)

IMG_98_11

IMG 2 - 98 - Algérie (1956-1957) rassemblement au poste Requin  - Trépel y a remplacé Jaubert, puis c'est au tour du 1er Bataillon de la DBFM les 13ème et 14ème compagnies - (Balisson Jean-Claude)

IMG_99_12

IMG 2 - 99 - Algérie (1956-1957)  1er groupe de la 2ème section :  Debout de G à D: VANDAMME Alain, DEBROWSKI André dit "Popof", MUSART Daniel, ???, ROSSELLO Barthélémy, CASES Alain - accroupis: de G à D: MEURVILLE Robert, FAUVEAU Claude, MARTIN Gaëtan, E/V MOREL Jean, LERESTEUX Henri dit 'Titine", HUON dit "la Hure" - (Balisson Jean-Claude)

IMG_100_13

IMG 2 - 100 - Algérie (1956-1957) le Tadjéra domine le poste Requin - (Balisson Jean-Claude)

IMG_101_14

IMG 2 - 101 - Algérie (1956-1957), on se désaltère - (Balisson Jean-Claude)

IMG_102_15

IMG 2 - 102 - Algérie (1956-1957) en opération : Balisson et ????? - (Balisson Jean-Claude)

IMG_103_18

IMG 2 - 103 - Algérie (1956-1957) - Honaïne, sous le figuier: CASTEL René ( le tahitien) et Balisson Jean-Claude - (Balisson Jean-Claude)

IMG_104_17

IMG 2 - 104 - Algérie (1956-1957) départ en opération: S/M Leresteux Henri dit "Titine", Balisson Jean-Claude - (Balisson Jean-Claude)

IMG_105_16

IMG 2 - 105 - Algérie (1956-1957), corvée de "Pils", SOLER Daniel, MAHE Henri, BALISSON Jean-Claude, Rossello Barthélémy et ??? - (Balisson Jean-Claude)

IMG_106_19

IMG 2 - 106 - Algérie (1956-1957) - MAHE Henri, SOLER Daniel, BALISSON Jean-Claude, ROSSELLO Barthélémy, CASES Alain, toujours volontaires pour le ravito... (Balisson Jean-Claude)

IMG_107_24

IMG 2 - 107 - Algérie (1956-1957) BALISSON Jean-Claude, ???, SOLER Daniel, CANJOUAN Pierre, ??? - (Balisson Jean-Claude)

IMG_108__20

IMG 2 - 108 - Algérie (1957-1958) Certainement à la DBFM : CHAUDRON Hubert, MEDINA Guy - (Chaudron Hubert)

IMG_2___109

IMG 2 - 109 - Algérie (1956-1957) Repas sous les figuiers à Honaïne : BILLIARD Raymond, MUSART Daniel, FERRETTI Georges,  BALISSON Jean-Claude en bout de table, ROSSELLO Barthélémy avec la barbe - (Balisson Jean-Claude)

IMG 2 - 110

IMG 2 - 110 - Algérie, (1956-1957) poste Requin, ils sont heureux d'aller à l'école dirigée d'une main de maître (d'école) par notre ami PARIS Gérard - (Balisson Jean-Claude)

IMG_111_22

IMG 2 - 111 - Algérie (1956-1957) Poste Requin- Année scolaire, nos élèves étaient moins dissipés qu'actuellement - (Balisson Jean-Claude)

IMG_112__2

IMG 2 - 112 - Algérie (1956-1957) Poste Requin - Balisson  Jean-Claude - (Balisson Jean-Claude) - "Un soldat dont le ventre est trop gros est un fardeau inutile pour la république"  affirmait Plutarque

IMG_113__1

IMG 2 - 113 - Algérie (1956-1957) Poste Requin - (Balisson Jean-Claude)

IMG_114__3

IMG 2 - 114 - Algérie (1956-1957) Poste Requin - (Balisson Jean-Claude)

IMG_114___1__1

IMG 2 - 114 BIS - 1956/57 - Opération de débarquement sur les côtes d'Oranie, de G à D: harki KOURIA, DENIAUD-JAFFROT Yves, VÉLA, SOLER Daniel, CANJOUAN Pierre - (Balisson Jean-Claude)

IMG_115__7

IMG 2 - 115 - Algérie, poste Requin (1956-1957) la nuit tombe nous avons revêtu la "mouta" - Debout de G à D: CASE, BALISSON JC, VEISSEYRE, FERRETTI, ??? - Accroupis: ???,  ???, DEBROWSKI André, ROSSELLO Barthélémy - (Balisson Jean-Claude)

IMG_116__6

IMG 2 - 116 - Algérie (1956-1957) Poste Requin, toilette intime, je ne cite personne, vous comprendrez... - (Balisson Jean-Claude)

IMG_117__5

IMG 2 - 117 - Algérie, (1956-1957) le point d'eau au bas du poste Requin que les fells ont dynamité, tout le monde est à poil sauf "Popof" le prude - (Balisson Jean-Claude)

IMG_118_4

IMG 2 - 118 - Algérie (1956-1957) le poste Requin au-dessus  des nuages, le 75 sans recul veille. Au loin le mont Tadjéra - (Balisson Jean-Claude)

IMG 2 - 119

IMG 2 - 119 - Algérie, (1956-1957) Le poste Requin, au fond les cuisines et la tente des officiers - (Balisson Jean-Claude)

IMG_120__13

IMG 2 - 120 - Algérie (1956-1957) nous venons de toucher les sous-vêtements d'hiver, la marrade.... (Balisson Jean-Claude)

IMG_121__12

IMG 2 - 121 - Algérie (1956-1957) une vue du poste Requin - (Balisson Jean-Claude)

IMG_122

IMG 2 - 122 - 1958/59 - CAPIOMONT Pierre - (Capiomont Pierre)

IMG_123

IMG 2 - 123 - 1958/59 - CAPIOMONT Pierre - Veste de camouflage spécifique aux commandos marine au début du conflit, elle nous permet d'observer le détail du col, mes poches de poitrine et les pattes de serrage aux hanches, le ceinturon: modèle TAP 50/53 - (Capiomont Pierre)

IMG_124

IMG 2 - 124 - 1958/59 - CAPIOMONT Pierre à Toulon - (Capiomont Pierre)

IMG_125__11

IMG 2 - 125 - Algérie (1956-1957) de G à D : CANJOUAN Pierre, BONNAL Gérard, de dos : Balisson Jean-Claude - (Balisson Jean-Claude)

IMG_126__10

IMG 2 - 126 - Algérie (1956-1957- Poste Requin, à quelques encablures: la mer, pour y accéder: une dizaine de kilomètres par la piste en ouverture avec la poêle à frire - (Balisson Jean-Claude)

Sebert_et_Schlutt226

IMG 2 - 127 - 1958/59 - De G à D: SEBERT Hugues et SCHLUTH Robert

Markovitch_et_gueguen

IMG 2 - 128 - 1960/61 - De G à D: MARKOVCIC Jean et GUEGUEN Michel

Commando_avril1_FN_2_me_Cie

IMG 2 - 129 - Saint Mandrier (Avril 1958) avant d'embarquer une nouvelle fois en Algérie: MEURVILLE Robert, BILLIARD Raymond, FAUVEAU Claude, DEBROWSKI André, OSTERMANN Pierre, tout au fond à droite JÉGOU Alain

IMG_2___130_

IMG 2 - 130 - Algérie 1961/62 - Pause cauuse-croûte, de G à D: LEFORT Michel, VAUZELLE Gérard

IMG_2___131_

IMG 2 - 131 - Algérie 1956/57 - Construction du poste Requin, le tout début, il faut araser le piton. Les mains sur les hanches, je pense qu'il s'agit de JEGOU Alain dit la "jecte" - (Billiard Raymond)

IMG_2___132_

IMG 2 - 132 - Algérie: 1956/57 - Départ en oprération - S/M GRAS Pierre, au FM: BILLIARD Raymond, FAUVEAU Claude - (Billiard Raymond)

IMG_2___133_

IMG 2 - 133 - Algérie: 1958 - Je ne reconnais plus personne, ils ont même attendu mon départ pour revêtir ces nouvelles tenues - (Billiard Raymond)

poste_requin_00_ited_ed_1_

IMG 2 - 134 - Algérie, (1957-1958), sont-ce des suspects ?

IMG_135__15

IMG 2 - 135 - Algérie (1956-1957) Poste Requin, présentation du fanion: BALISSON Jean-Claude, MONTJAUX Maurice, MAHE Henri, BILLIARD Raymond, MEURVILLE Robert - (Balisson Jean-Claude)

IMG_136__14

IMG 2 - 136 - Algérie (1956-1957) 1er groupe, 2ème section : de G à D: SOREL Albert, BALISSON Jean-Claude, BILLIARD Raymond, DEBROWSKI André, BOTHOREL Hervé - (Balisson Jean-Claude)

lCommando_en_Al__001_edited

IMG 2 - 137 - Algérie (1958-1959) - (Billiard Raymond)

Martinez_gurtner_gilon__cr_mand_s

IMG 2 - 138 - 1959/60 - De G à D: MARTINEZ Francis, GURTNER François, GILLON Marcel, CRÉMADÈS Alfred

 

Commando_1958_op_ration

IMG 2 - 139 - (1958) au menu: très certainement du poulet. De G à D: DEBROWSKI André, ???, VANDAMME Alain,  SOLER Daniel, ROSSELLO Barthélémy, MEURVILLE Robert, avec le MAC 50: BILLIARD Raymond - (Billiard Raymond) - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Alger" du 9/10 02 1958 - En état de légitime défense après le mitraillage de deux de ses appareils, l'aviation française bombarde les objectifs militaires tunisiens et rebelles à Sakiet-Sidi-Youssef. Détruits à 80%: douanes, gendarmerie, anciens cantonnements français abritant des nids de mitrailleuses, les bâtiments civils n'ont subi que d'infimes dégâts.  Détruits à 50%: les locaux d'une ancienne mine où s'abritait un camp rebelle et, dans une école désaffectée le PC du F N L - Le sort de l'Algérie se joue à la frontière tunisienne, le gouvernement tunisien a pratiquement abandonné aux rebelles une bande de terrain de 350 Km environ de long sur 50 de large, 6000 fellagha y sont rassemblés actuellement dans 8 camps.

Commando_1957_Poste_Requin

IMG 2 - 140 - Algérie - (1956-1957), poste Requin, repas très convivial, je reconnais: BILLIARD Raymond, MEURVILLE Robert, DEBROWSKI André - (Billiard Raymond)

Alg_rie__Hona_ne_1

IMG 2 - 141 - Honaïne, pour améliorer l'ordinaire nous allons pêcher au pain de TNT, prêts à plonger, de G à D: CASTEL René (le tahitien) et BALISSON Jean-Claude - Algérie: 1956/57 - (Billiard Raymond)

TOUR_REQUIN

IMG 2 - 142 - Algérie, (1956-1957), construction du poste "Requin" ( nom d'un lieutenant de vaisseau tué à la DBFM), en haut et au milieu: BILLIARD Raymond et DEBROWSKI André dit "Popof", VANDAMME Alain, BARBIER Gabriel, au pied de la tour: MATTEONI Adrien - (Billiard Raymond)

1957620720comma_sjaubdg1_1_

IMG 2 - 143 - 1958/59 - X Foulard blanc avec appareil photo: BILLIARD Raymond - (Billiard Raymond) - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Oran" du 10 05 1958 - Glorieux anniversaire de la 13 ème D I au Télagh, 15 000 musulmans, en un cortège grandiose manifestent leur fidélité au drapeau -  Après l'assassinat de 3 soldats par le F N L, protestation solennelle du gouvernement français contre de crime odieux - Le colonel Bigeard à l'occasion de l'inauguration du centre d'entraînement à la guerre subversive:  C'est ici la maison de la foi, je veux vous voir partir gonflés à bloc -  Il n'y aura pas de solution politique et humaine tant que règnera la terreur, je ne connais pas d'autres moyens de la faire cesser que d'abattre l'ennemi, c'est à notre portée ( Chaban Delmas)

BARRET_CARRE_Jaubert

IMG 2 - 144 - 1958/60 - DE G à D : FAESS Georges, BARRET Pierre (E/V), MARTINEZ Francis, CARRÉ Jean

IMG 2 - 145

IMG 2 - 145 - Près d'Aflou, Août 1959, L/V SCHEIDHAUER Jean et E/V FOSSAT Serge

Sans_titre_10

IMG 2 - 146 - 1958/60 - On se désaltère près du poste de Bou Alam tenu par 22 ème compagnie du 2 ème REI

Sans_titre_17

IMG 2 - 147 - 1958/60 - En opération dans le trop fameux "carré 50 "

Sans_titre_20

IMG 2 - 148 - 1958/60 - Djebel Bou Lehrfad, dans le Sud d'Aïn Sefra, un H 34 de l'armée de l'air va larguer un stick du commando Jaubert

Sans_titre_24

IMG 2 - 149 - 1958/60 - Les commandos marine dans le Touillet Makna (Géryvillois)

Sans_titre_66

IMG 2 - 150 - Dimanche 16 08 1959, djebel Bou Lehrfad dans les Ksours, le Grouco vient d'être héliporté sur la crête 1307 pour Jaubert et 1328 pour Montfort et le PC

1958_Bab_El_Assa_2_me_section_de_Jaubert

IMG 2 - 151 - 1958 - 2 ème section de Jaubert à Bab El Assa

Catillon_Bab_el_Assa_1958_Oued_Saftar_Jaubert

IMG 2 - 152 - 1958 - Bab El Assa - (Catillon  Jean)

collot__poeuf__Caroff

IMG 2 - 153 - 1958/60 - COLLOT Robert, POEUF Carlos, CAROFF Michel

section_de_l_EV_FABRE_Jaubert_court_vers_les_h_licos

IMG 2 - 154 - 1958/60 - La section du LV FABRE Pierre court vers les hélicos

BAILLES_Andr__1

IMG 2 - 155 - BAILLES André, Jaubert 1962

Groupe_11_Jaubert_1962___1

IMG 2 - 156 - 1962 - 3 ème à partir de la droite: FRANC Robert, à droite: YONNET Jean - (Yonnet Jean)

Groupe_11_Jaubert_1962

IMG 2 - 157 - Groupe 11, Jaubert 1962 Debout, 3 ème en partant de la Gauche: THOMAS Yves, en bas en partant de la Gauche: YONNET Jean, BAILLES André... (Yonnet Jean)

Jauberet_1962

IMG 2 - 158 - 1961

1_er_section__jaubert_1961_EV_BERLIE__Amiral_Quervillejpg

IMG 2 - 159 - 1961 - l'EV BERLIE Jean-Philippe présente le 1 ère section de Jaubert à l'amiral QUERVILLE

IMG 2 - 160

IMG 2 - 160 - Stage para, BETAP Pau, Août 1960, 2 ème section de Jaubert - (Bakalara Norbert)

Jaubert__de_G___D_Marlier_Bernard__Amann_Roger__G_raud_Robert_

IMG 2 - 161 - 1960/61 - Jaubert, de G à D : MARLIER Bernard, AMANN Roger et GÉRAUD Robert

Groupe_31_jaubertMarlier_AA52_Qu_rant_Tlemcen_1961

IMG 2 - 162 - Tlemcen , 1961 groupe 31, MARLIER Bernard et QUERAN Daniel

 

IMG 2 - 163

IMG 2 - 163 - 1960/61 - Groupe 11, Jaubert, debout à gauche : E/V BERLIE Jean-Philippe, LAMOUREUX Bernard, LEFORT Michel, PLATEAU Jean-Pierre, MONTEZE Bernard, MARLIER Bernard, CAROFF Michel,à genoux de G à D: ???, YONNET Jean, POEUF Carlos,

Avril_1961_armes_prises___l_ennemi_le_jour_o_u_Monnet__a__t__tu__et_Carr__bless_

IMG 2 - 164 - Avril 1961 le jour où MONNET Roger a été tué et Jean CARRE blessé, beau bilan

Champierre_de_Villeneuve__pacha_de_Jaubertjpg

IMG 2 - 165 - 1961/62 - CHAMPIERRE de VILLENEUVE Raoul, pacha de Jaubert

IMG 2 - 166

IMG 2 - 166 - Groupe 11 de Jaubert, 1961, le troisième en partant de la gauche: Daniel LEGER, cité le 14 04 1962, suite à un accident de pépin, a été déclassé et est devenu: Météo/photographe - 2 ème en pârtant de la droite, debout: MOREL Arnaud - (Yonnet Jean)

retours_d_op_s_les_camionsjpg

IMG 2 - 167 - 1961/62 - Les départs en opérations s'effectuaient généralement en hélicos et il n'était pas certain d'en revenir, les retours soit pédestrement, soit en camions, mais comme vous allez le voir sur la photo suivante, le danger nous guettait sur la piste.

IMG_2___168

IMG 2 - 168 - 1962, exercice de débarquement en Corse - Assis avec la pipe: COULIN Jean - (Coulin Jean)

Jaubert_d_barquement_corse

IMG 2 - 169 - 1962, exercice de débarquement en Corse - (Coulin Jean)

Jaubert_d_bq_en_corse

IMG 2 - 170 - 1962, exercice de débarquement en corse - (Coulin Jean)

Mais_attention_aux_mines

IMG 2 - 171 - 1961/62 - Achtung Minen, trop tard........on ne peut que constater les dégâts

Jaubert_1__re_section_2_me_groupe_Avril_59

IMG 2 - 172 - Jaubert, 1ère section, 1 er groupe Avril 1959, en haut de G à D : NENNO Louis, SEBERT Hugues, FAESS Georges, DUCROQ Claude, en bas de G à D :E/V  ALEFSEN de BOIDERON d'ASSIER Charles, MONTJAUX Maurice, MÉDINA Guy, BURLOT André, DUCHEMIN Michel

 

IMG 2 - 173

IMG 2 - 173 - 1959/60 - (Ducroq Claude)

Jaubert_1959_Avril

IMG 2 - 174 - Avril 1959,  en haut de G à D: POCHARD Jean, NENNO Louis , ??, ??, COQUART Claude, allongé: FAESS Georges, au-dessus: ??, ??; MONTJAUX Maurice, ??, SEBERT Hugues, DUCROQ Claude - (Ducroq Claude)

IMG_2___175_

IMG 2 - 175 - 1962 - CROLAS, QUERAN Daniel, CHENOUARD Henri

Richard__inspection

IMG 2 - 176 - 1959/60 - Inspection par le pacha: RICHARD

chez_POPO

IMG 2 - 177 - 1961/62 - Jaubert en dégagement chez la marraine de  tous les commandos" Popo" à "Chicago", mais bien entendu ce sont ceux de Jaubert qu'elle préferait.......2ème à Gauche: FEVER Gilbert puis KOPP Norbert, 2ème debout au fond: Zef QUÉRAN Daniel, à côté: DEMORY Raymond, en dessous: BERNARD Pierre et CHENOUARD Henri, au premier plan à droite: TRÉBAOL Yves alias (NAF NAF)

IMG0016_copie

IMG 2 - 178 - 1961/62 - Jaubert part au contact - ( Extrait de " La guerre des appelés en Algérie" d'Erwan BERGOT:  Au dessus de sa tête il entend, le "PLAPLAPLA" d'un moteur d'hélicoptère. Il lève les yeux, aperçoit  une formation de H 34 Sikorski sur le point d'atteindre une clairière, à quelques mètres de là - Les "bérets verts" ! crie Derycke, le doigt pointé. En effet, sans doute alertés par "Gonfanon autorité" un commando arrive à la rescousse sonnant l'hallali. Pany fait aussitôt lancer une grenade fumigène pour signaler sa position, puis, réduit maintenant au rôle de spectateur, il se borne à regarder l'assaut mené tambour battant par les marins. On dirait un troupeau de bisons furieux, balayant tout sur leur passage; une rafale, une bordée de grenades, puis un assaut et ils recommencent. C'est un véritable ballet de mort où les fellagha n'ont aucune chance. En 25 minutes tout est réglé...)

IMG0003

IMG 2 - 179 - 1961/62 - Qu'il était beau mon commando, qu'il sentait bon le sable chaud

IMG0004_copie

IMG 2 - 180 - 1961/62 - Documents: Le retour du général: Depuis des semaines de Gaulle était convaincu que la fin de la "traversée du désert" était proche. Son silence au cours des dernières années avait ajouté à son prestige et à sa légende. Deux interventions publiques suffiront pour le ramener au pouvoir.

IMG0005

IMG 2 - 181 - 1961/62 - Documents : Mai 1958, de Gaulle, s'il regarde refleurir la croix de Lorraine sur les pelouses de Colombey, sait déjà que l'heure a sonné d'un autre renouveau. La "traversée du désert" aura duré 13 ans ! Après le long, l'amer silence de la solitude, le général reprend soudain sa dimension de guide. Une fois encore son destin se confond avec celui de la France en péril, une fois encore, comme en 1942, l'événement est à Alger. Et le pays se tourne vers lui. Pendant que toutes les tentatives de former un gouvernement avortent et qu'Alger l'appelle, la grande ombre avance vers le pouvoir.

IMG0006

IMG 2 - 182 - 1961/62 - Documents : 13/14 Mai 1958 -  Dans la nuit historique, Massu arrive en trombe au G G . Hors de lui, il ne supporte pas le bordel et veut y mettre bon ordre, puis il "coiffe" le soulèvement et forme le premier comité de salut public.

IMG0007

IMG 2 - 183 - 1961/62 - Au premier plan à droite : TRÉBAOL Yves Alias Naf Naf

IMG0009

IMG 2 - 184 - 1961/62 - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Alger" du 14 05 1958 - Journée historique hier à Alger, les manifestants occupent le ministère de l'Algérie, un comité de salut public, civil et militaire est constitué sous la présidence du général Massu; radio- Algérie occupée par les paras.

IMG0010

IMG 2 - 185 - 1961/62 - Nouvelles brèves: "Le canard enchaîné"  du 14 05 1958 - Édition spéciale: Les rebelles occupent Alger....

IMG0011

IMG 2 - 186 - 1961/62 - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Alger" du 22 05 1958 -  Nouvelle manifestation d'unité, hier soir au forum " ensemble, indissolublement unis, nous remonteront les Champs -Elysées et nous seront couverts de fleurs"  a lancé à la foule le général Salan -  Le général Salan est le seul patron civil et militaire jusqu'à ce que nous soyons arrivés à nos fins, c'est-à-dire jusqu'à la constitution d'un gouvernement se salut public à Paris ( général Massu) - Sur l'initiative du Président René Coty: entretiens préparatoires à un appel au général de Gaulle.

IMG 2 - 187

IMG 2  -187 - 1961/62 - Nouvelles brèves: "Le courrier de la colère" du 30 05 1958 -  Unité et Union -  " Penché sur le gouffre où la patrie a roulé, je suis son fils, qui l'appelle, lui tient la lumière, lui montre la voix du salut. Beaucoup, déjà, m'ont rejoint. D'autres viendront, j'en suis sûr ! Maintenant, j'entends la France me répondre. Au fond de l'abîme, elle se relève, elle marche, elle gravit la pente. Ah ! mère, tels que nous sommes, nous voici pour vous servir. (Charles de Gaulle)

IMG0013

IMG 2 - 188 - 1961/62 - Documents: Le 15 Mai, c'est notamment: " Naguère, le pays, dans ses profondeurs, m'a fait confiance pour le conduire tout entier jusqu'à son salut, aujourd'hui, devant les épreuves qui montent vers lui, qu'il sache que je me tiens prêt à assumer les pouvoirs de la République".  Le 27 Mai à 12h45 " J'ai entamé hier le processus régulier, nécessaire à l'établissement d'un gouvernement républicain..." (Charles de Gaulle) - La IV République vit ses derniers jours.

IMG0014

IMG 2 - 189 - 1961/62 - Démontage ou remontage de la MAT 49

IMG0015

IMG 2 - 190 - 1961/62 - Documents : 16 Mai 1958, soudain sur le forum d'Alger, c'est la reconciliation des européens et des musulmans d'Algérie. L'armée a conçu cet événement qui va ébranler l'opinion internationale, troubler ceux qui pensaient que le fossé était irrémédiable entre les deux communautés.

IMG0017_copie

IMG 2 - 191 - 1961/62 - Documents:  Fier de l'extraordinaire accueil d'Alger, de l'Est algérien et, hier, d'Oran et Mostaganem, le général de Gaulle est rentré à Paris avec la certitude que "LA FRANCE EST ICI". À l'armée d'Algérie: je vous renouvelle toute ma confiance, et maintenant: au travail.

IMG0019_copie

IMG 2 - 192 - 1961/62 - Documents: 05 10 1958, la nouvelle constitution de la V République est promulguée. Parmi les opposants résolus à la constitution, les communistes ont été les plus touchés par les résultats du référendum. Même dans la "ceinture rouge" de Paris le "OUI" l'a emporté.

IMG0020_copie

IMG 2 - 193 - 1961/62 - Apparemment: position imprenable, GÉRAUD Robert 

IMG0021

IMG 2 - 194 - 1961/62 - FRANCOIS Bernard

IMG0028_copie

IMG 2 - 195 - 1961/62 - A gauche: Daniel PRIGENT ( DCD, accident de plongée à Saint Raphaël), à ses côtés: Henri CHENOUARD ancien de l'équipe des grottes à la DBFM

IMG0029

IMG 2 - 196 - 1961/62 - Une belle ballade en perspective !!!

IMG0030

IMG 2 - 197 - 1961/62 - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Alger" du 19 06 1958 -  La France entière a célébré le 18 Juin dans la ferveur et l'espérance retrouvées, à Paris de l'Étoile au Mont Valérien, à Alger du monument aux morts au jardin d'Essai, le flambeau symbolique a perpétué la flamme du renouveau - Les algérois ont dansé hier pour la première fois depuis 4 ans - Confiance = victoire, souscrivez à l'emprunt,  les français se ruent sur l'emprunt et, massivement vendent leur or, 3 milliards 700 millions de francs de métal précieux sont rentrés hier en 1/4 d'heure à la banque de France.

IMG 2 - 198

IMG 2 - 198 - 1961/62 - De G à D : ???, FRANCOIS Bernard, GÉRAUD Robert

IMG0033

IMG 2 - 199 - 1961/62 - Documents: Que vienne la paix des braves et je suis sûr que les haines iront en s'effaçant, je crois que les solutions futures auront pour base la personnalité courageuse de l'Algérie - (Charles de Gaulle)

IMG0034

IMG 2 - 200 - 1961/62 - Au premier plan: RODRIGUEZ-GARCIA Christian

IMG0035

IMG 2 - 201 - 1961/62 - Documents:  de Gaulle effectuera 5 voyages en Algérie, il en tirera les conclusions qui l'amèneront à penser que la seule voie possible pour résoudre le conflit algérien est celle de l'association et non celle de l'intégration, les derniers espoirs s'effondrent, de Gaulle lève le masque.

IMG0036_copie

IMG 2 - 202 - 1961/62 - Dans l'Atlas saharien, des commandos marine en opération, pour le combattant la guerre se poursuit, c'est toujours les patrouilles dans le djebel, sous le soleil.....

IMG0038

IMG 2 - 203 - 1961/62 - Le terrain est dur, la nature hostile. Il leur faut marcher des heures sous un soleil brûlant, attentifs aux Fells qui rôdent, aux pierres qui glissent sous leurs pieds et roulent avec fracas dans le ravin, à la roche pourrie qui s'effrite sous le poids des hommes.

IMG0039

IMG 2 - 204 - 1961/62 - Fête-t-on l'arraisonnement  du petit navire de 366 tonneaux : le "Granita" par l'équipage du "Chevreuil". Le "Granita" transportait 40 tonnes de T N T, une belle prise pour les français, un coup dur pour l'ANL.IMG0040_copie

IMG 2 - 205 - 1961/62 - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Alger"  du 12/13 Avril 1959 - Complétant le lot d'armes et de munitions déjà recensées officiellement, 1000 mitrailleuses allemandes découvertes à bord du "Lidice", elles sont semblables à celles découvertes dans l'Ouarsenis, la cargaison évaluée à un milliard a été saisie.

IMG0041_copie

IMG 2 - 206 - 1961/62 - Même dans ce paysage tourmenté il sera difficile d'échapper au regard scrutateur du "Chouf"

IMG0042_copie

IMG 2 - 207 - 1961/62 - Se protège - t-il de la chaleur ou du froid ???

IMG0047_copie

IMG 2 - 208 - 1961/62 - Très certainement un point de passage privilégié des rebelles

IMG0048

IMG 2 - 209 - 1961/62 - De G à D: LAURENT Gérard, Collot Robert - (Laurent Edith, fille de Gérard)

IMG0049

IMG 2 - 210 - 1961/62 - Un Sikorsky, ces appareils cédés par les États-Unis à la France sont utilisés avec succès dans le transport des troupes sur les lieux d'opération.

IMG0050

IMG 2 - 211- 1961/62 - ROBINOT Claude - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Alger" du 30/31 Août 1959 - Le général de Gaulle: il faut vous implanter dans le djebel et y rester, notre premier objectif: pacifier, le reste viendra tout seul. Le monde entier doit comprendre: ce que nous faisons en Algérie n'est pas une oeuvre de domination et de conquête, nous le faisons avec la population, par elle et pour elle - Surveillance du haut d'un piton, parvenu  à l'automne de 1959, le général Challes avait réussi à " ramener l'adversaire à la pointure du secteur", c'est-à-dire à faire en sorte que l'insécurité fût installée dans les fiefs du F N L et entretenue de manière permanente par les troupes de quadrillage et les commandos de chasse.

IMG0051

IMG 2 - 212 - 1961/62 - Contrôle d'éventuels suspects, si tout était OK, la coutume était respectée, nous partagions la tasse de thé rituelle

IMG0052

IMG 2 - 213 - 1961/62 - Documents - Sur le barrage marocain en 1959, l'armée, libérée des fastidieuses responsabilités administratives se consacre aux missions militaires opérationnelles. À l'endroit même où, quelques mois auparavant, on pouvait voir flotter le drapeau F L N se dresse bientôt un panneau de signalisation : "Dunkerque: 1800 Km - Tamanrasset: 1500 Km

IMG0053

IMG 2 - 214 - 1961/62 - Parfait,les distances sont respectées, au premier plan: COULOMB Francis

IMG0054

IMG 2 - 215 - 1961/62 - COLLOT Robert - Nouvelles brèves: " La Dépêche de Constantine" du 11 Novembre 1959 -  Devant 800 journalistes, pour sa seconde conférence de presse depuis son installation à l'Élysée: De GAULLE:  " les chefs du F L N peuvent venir à tous moments en France, secrètement ou non, discuter de la cessation des combats, si cette procédure n'est pas acceptée, alors les forces de l'ordre continueront à pacifier le pays comme elles le font avec un succès grandissant.

IMG0055

IMG 2 - 216 - 1961/62 - Pause casse - croûte, FRANCOIS Bernard - Documents: Sur le barrage algéro-marocain, le réseau électrifié s'étend de la mer  jusqu'aux monts des Ksours. Deux points sont particulièrement vulnérables: le "bec de canard" d'Ich, près de Figuig et les zones désertiques du Sahara, fief de la compagnie saharienne de la légion.

IMG0056

IMG 2 - 217 - 1961/62 - Ce putain de poste est sacrément lourd - La région de Géryville est un des fiefs des commandos marine

IMG0058

IMG 2 - 218 - 1961/62 - On attend l'embarquement, pour ???

IMG_2___219 

IMG 2 - 219 - 1961/62 - Derrière une colline ,s'en cache une autre et ainsi de suite - Des crêtes et des pitons pelés et chauves, un terrain difficile que les "Djounouds" savent utiliser mieux que personne et dans lequel ils trouvent les caches les plus invraisemblables, les plus difficiles à détecter.

IMG0065_copie

IMG 2 - 220 - 1961/62 - Les flottilles d'hélicos ( 31 F, 32 F, 33 F, ), d'Août 56 à Juillet 62  ont transporté 27 517 passagers, 3 560 blessés, 1 240 prisonniers, 278 883 commandos,  1 322 015 Kg de fret, pour un total de 45 691 heures de vol . (Les hélicos du djebel, Algérie 1955/1962" de Marc FLAMENT)

IMG0066

IMG 2 - 221 - 1961/62 - Progression dans les touffes d'alfa - Nouvelles brèves: "Dernière heure" du 24 01 1960 - Tension de plus en plus nerveuse à Alger, depuis ce matin de grands rassemblements de manifestants ont franchi les barrages aux cris "d'Algérie française", "nous voulons Massu"

IMG 2 - 222

IMG 2 - 222 - 1961/62 - Corvée de pluches - Nouvelles brèves " Le journal d'Alger" du 24/25 01 1960 -. Dans le djebel, les événements d'Alger n'avaient eu que peu de résonance, les unités poursuivaient les opérations commencées.

IMG0068_copie

IMG 2 - 223 - 1961/62 - Documents: à Alger la foule essaie d'arracher la grille menant au monument aux morts, les paras ne bougent pas, mais les militaires n'aiment pas le désordre et la plupart réagiront favorablement au discours du chef de l'État.

IMG0071

IMG 2 - 224 - 1961/62 - Belle progression en file indienne dans le talweg

IMG0073

IMG 2 - 225 - 1961/62 - Avec tout ce barda, les épaules étaient sciées

IMG0076

IMG 2 - 226 - 1961/62 - Barbelés électrifiés à la frontière marocaine

IMG0078

IMG 2 - 227 - 1961/62 - Un EBR

IMG0080

IMG 2 - 228 - 1961/62 - Nouvelles brèves " Dernière heure" du Lundi 01 02 1960 - Le drame est dénoué, les patriotes, Lagaillarde en tête, sont sortis du "réduit" en rangs disciplinés, ils ont gagné le bas du boulevard Laferrière où attendaient les camions, ils rejoindraient la légion étrangère.

IMG0084

IMG 2 - 229 - 1961/62 - Documents : à Paris, entrevue entre de Gaulle et Juin, les deux vieux camarades qui se tutoient, ont croisé le fer; de Gaulle: " Je ne peux pas céder, je ne céderai pas à l'émeute.. sinon, je ne serai qu'un fantoche et j'aurai dans quinze jours une nouvelle émeute, un nouvel ultimatum sur les bras.

IMG0085

IMG 2 - 230 - 1962 - Retour définitif en France, Juillet

IMG_2___231

IMG 2 - 231 - 1961/62 - Nouvelles brèves: "L'Écho d'Alger" du Vendredi 15 07 1960 - En présence de M. Delouvrier, du général Crépin et de l'amiral Auboyneau; 14 Juillet à Alger, 3000 hommes de troupe ont défilé, hier matin, plateau des Glières. Légionnaires du 1 er R E P, marins, harkis, élèves de Cherchell vivement acclamés.

IMG0089

IMG 2 - 232 - 1961/62 - La séance de saut est terminée, pliage rapide des pépins

IMG0091

IMG 2 - 233 - 1961/62 - Sont-ce des suspects ??? CHENOUARD Henri regarde l'embarquement de loin

IMG0093

IMG 2 - 234 - 1961/62 - Voir sans être vu, telle est une des devises du commando

IMG0094

IMG 2 - 235 - 1961/62 - QUÉRAN Daniel et CHENOUARD Henri

IMG0095_copie

IMG 2 - 236 - 1961/62 - Peut être Oran ??? - Documents:  Armée et front de libération nationale algérienne, 6 ème bataillon, 4 ème zone -  Note de service: je viens d'apprendre que de nombreux Djounouds fréquentent les maisons de tolérance et boivent même du vin, ceci dans les villes frontalières. Pour encourager cette débauche le gouvernement tunisien a diminué le tarif des maisons de tolérance. L'influence de ces milieux pourris ne peut qu'être néfaste au moral de notre armée et notre devoir nous recommande de nous consacrer corps et âmes à la lutte contre le colonialisme. Donc il faudra arrêter le plus vite possible ce fléau qui vise en même temps ,et la santé physique de nos hommes et leur moral. À cet effet, toutes les permissions seront suspendues dès la réception de la présente note.  Fait ce jour, le 21 01 1960, le commandant du 6 ème bataillon.

IMG0097

IMG 2 - 237 - 1961/62 - Nouvelles brèves : "La dépêche de Constantine" du Mardi 06 09 1960 -  De Gaulle:" l'O N U n'a aucun droit d'intervenir dans l'affaire algérienne, l'Algérie algérienne est en marche et le bon sens commande qu'elle doit étroitement liée à la France". À propos d'éventuelles négociations:  "Tant qu'on donne la parole au couteau, on ne peut pas parler politique".

Ducroq___G_de_profil

IMG 2 - 238 - 1960/61 - Claude DUCROQ de profil, j'y vais ou j'y vais pas?

JAUBERET_4

IMG 2 - 239 - Mars 1960, Jaubert crapahute dans le "carré 50"

Jaubert_img24510

IMG 2 - 240 - 1960/61 - Les gars de la 3 avec les PIMS - (Ducroq Claude)

JAUBERT_3

IMG 2 - 241 - 1959/60 - Le fanion de Jaubert porté par le S/M MONTJAUX Maurice, à droite le Q/M Limoges André, à gauche BONNOT Jean

JAUBERT_8

IMG 2 - 242 - 1959/60 - Jaubert sur le pont de du L S T "Laïta" rentre à Toulon

JAUBERT_9

IMG 2 - 243 - 1961/62 - Le V/A QUERVILLE passe l'inspection du Cdo Jaubert, suivi du L/V CHAMPIERRE de VILLENEUVE Raoul, au bout le S/M COLLOT Robert

KAUBERT_1

IMG 2 - 244 - 1960/61 - En tête le L/V SCHEIDHAUER Jean

NEMOURS

IMG 2 - 245 - 1960/61 - Vue sur le port de la ville de Nemours, à droite la caserne "Lyautey", sur la colline de gauche, le poste optique, sur celle de droite, le bâtiment blanc: la base du commando Yatagan puis tempête.

Jaubert

IMG 2 - 246 - 1960/61 - Certainement dans le Sud oranais - Nouvelles brèves: "La dépêche de Constantine" du Mardi 06 12 1960 - 63 rebelles tués, 17 prisonniers près de la frontière marocaine, la bande qui venait de pénétrer en territoire algérien (Béni-Smir) a été totalement anéantie.

JAUBERT__3

IMG 2 - 247 - Où et quand ??? -  Documents: 09 12 1960, de Gaulle se pause dans une Algérie en ébullition, les bruits les plus alarmants circulent. On parle de complot, de kidnapping, d'attentat, on chuchote que Lagaillarde en fuite, se prépare à débarquer. Les ports sont tous surveillés et les bateaux fouillés. Surveillance aussi des aéro-clubs privés et des routes. La conviction se développe que les activistes préparent un coup. Pour les ultras, l'homme de "la paix des braves" n'est que le bradeur de l'Algérie, un traître venu les narguer sur le sol natal.

Cdo_____6

IMG 2 - 248 - Qui, où et quand??? - Documents: Le général de Gaulle, tout au long de son périple mouvementé, exige que le cortège s'arrête au moindre village, afin de serre les mains des notables musulmans et des fellahs descendus de leurs mechtas. Partout il agira comme si c'était eux, et eux seuls, qu'il était venu voir en Algérie.

Cdo______5

IMG 2 - 249 - 1961/62 - Frontière marocaine, au premier plan le S/M JANSSEN  Gaston de Jaubert, en arrière plan un stick de Montfort: MAES Henri, APOLLINAIRE, LIVENEAU Régis, LAMBERT Daniel, GROLLEAU Jean-Pierre, CORRE  Alain - (Liveneau Regis)

IMG_250

IMG 2 - 250 - Frenda, Février 1960  AA 52 en position

IMG_2___251

IMG 2 - 251 - Qui, où et quand??? - Documents: 08 01 1961: jour du référendum, en Algérie, le "bled" votera "OUI", les villes "NON" . 52% des électeurs s'abstiendront, les consignes du F N L  et des activistes se rejoignant dans leur opposition pour boycotter la consultation. Ainsi s'ouvrira l'ultime phase du conflit algérien. En métropole 56% des électeurs ont répondu "OUI", 19% on voté "NON", 25% se sont abstenus. La plupart des électeurs ont répondu "OUI", mais OUI à quoi ? demande l'éditorialiste de "L'Écho d'Alger" qui ajoute: le chef de l'État ne tardera pas à nous donner une ou des réponses à ce sujet. Des réponses qui pourraient être cruelles...

Cdo__Alg_rie_11

IMG 2 - 252 - Qui, où et quand??? - Documents:  Naissance de l'O A S, deux exilés décident de créer une organisation de civils et de militaires, qui conjuguera l'action politique et l'action terroriste. C'était en Février 1961 à Madrid.

CDO_Alg_rie_2_

IMG 2 - 253 - Qui, où et quand??? - Documents: 1961 - Les soldats, maintenant ne doivent tirer que s'ils sont attaqués, sortir dans ces conditions est du suicide, à tous les échelons un vent de révolte souffle. À l'état major, les rapports et les protestations affluent de partout, il devient évident que l'on court au "Clash".

IMG_2_254

IMG 2 - 254 - El Gaada, Aflou, Août 1959, on se trempe les pieds dans un oued -  1961 - Documents - Interdiction de tirer le premier, une situation dramatique qui rappelle 1946 aux anciens d'Indochine. Plus que jamais, une embuscade meurtrière est à craindre.

Cdo_Alg_rie_5

IMG 2 - 255 - à Bou Lerhfad - 1961 - Documents: Mourir à 20 ans, pour quoi?  Des officiers révoltés refuseront de faire sortir leurs hommes, le temps du coup de force était venu.

Cdo_burda

IMG 2 - 256 - Qui, où et quand???, l'aller en camions ou en hélicos et le retour: système D

Djebel_B_nidir

IMG 2 - 257 - 1960/61 - Départ en opé sur le djebel Bénidir - Documents 23 04 1961 - Message annonçant le putsch "  La chambre de bonne a été cambriolée" -  Dans quelques instants le 1 er R E P  sera maître d'Alger, la ville tombera comme un fruit mûr, sans effusion de sang. Sont engagés derrière Challes: le 1er R E C,  le 1 er R E P, les 14 et 18 ème R C P, les commandos de l'air, la 10 ème DP ( à l'exception d'un régiment) , le 27 ème dragon, le 5 ème étranger, le 5 ème et le 2 ème R C I, la 13 ème D B L E, la D B F M de Nemours ??, le 1 er "CUIR" , le 6 ème R C A de Mostaganem. À Tebessa et à Bône les commandants de zone refuseront jusqu'au bout de rallier l'insurrection. Le régiment étranger du colonel Brothier de Sidi Bel Abbès refusera de se joindre au mouvement. L'amiral Querville, fidèle au général de Gaulle refuse toute participation au putsch, acceptant seulement de poursuivre ses missions opérationnelles contre le F N L sans intervenir pour ou contre Challes. Le contingent ne marche pas.

IMG_258

IMG 2 - 258 - 1958/59 - De G à D: CAPIOMONT Pierre, LE QUELLEC Paul dit Quéqué - (Capiomont Pierre)

PC

IMG 2 - 259 - 1960/61 - Nouvelles brèves: " L'Écho d'Alger" du  23 04 1961 - L'armée assume tous les pouvoirs en Algérie. Arrivés à Alger ,les généraux: CHALLES, ZELLER et JOUHAUD  sont à la tête, en liaison avec le général SALAN pour tenir le serment du 13 Mai:" GARDER L'ALGÉRIE" . État de siège sur tout le territoire où le calme règne.

Jaubert_img24810

IMG 2 - 260 - 1959/60 - Attente d'embarquement, de profil: KERNINON Jean - (Ducroq Claude)

Sans__1

IMG 2 - 261 - 1956/57 - Une vue du poste Requin - (LEQUEN Jean)

JAUBERT134

IMG 2 - 262 - 1960 - 1er groupe, 1ère section, CHEMERY Roger a remplacé MONTJAUX Maurice -de G à D, debout: LAMOUREUX Bernard, ???, ???, MONTES, GILLON Marcel, PLATEAU Jean-Pierre , CHEMERY Roger, accroupis: DUCROQ Claude, PIERRE Guy, CRÉMADES Alfred

JAUBERT136

IMG 2 - 263 - 1959/60 - Chasse au mouflon en hélico, de G à D : PLATEAU Jean-Pierre, ???, DUCROQ Claude

Ducroq

IMG 2 - 264 - 1959/60 - Le valeureux guerrier DUCROQ Claude fait sa BA  ....

Miquel___droite_Jaubert

IMG 2 - 265 - 1960/61 - MIQUEL André à droite - Documents: 25 05 1961 - Au 2 ème jour du putsch, Challes compte ses troupes. Des hommes d'élite, certes, mais bien peu nombreux. En Kabylie, le général Simon ne veut obéir que pour les opérations, en Oranie il ne se passe rien. Dans le Constantinois, Gouraud hésite toujours, en définitive ce dernier se ralliera.

Jaubert_la_deux

IMG 2 - 266 - 1959/60 - Les clowns de la deux de Jaubert, de G à D : VOISIN Didier,MONNET Roger, LENOURY Gérard, PLATEAU Jean-Pierre

Jaubert_la_une_Thiersville

IMG 2 - 267 - 1959/60 - La une de Jaubert part à l'embarquement en hélico à Thiersville, le premier: DUCROQ Claude, AA 52: PIERRE Guy, MONTÈS, PLATEAU Jean-Pierre, GILLON Marcel

Sans_titre_2a__Custom_

IMG 2 - 268 - 1958/59 - La messe en plein air - (Vissac Raymond) - Documents: Toulon le 24 04 1961, les conjurés apprennent que la flotte aurait appareillé de Toulon pour Mers-El-Kébir. Challes qui vit encore d'illusions, songe alors à tenter de lui faire prendre parti pour son gouvernement.

IMG_2___269

IMG 2 - 269 - 1958/59 - Tous se recueillent - (Vissac Raymond) - Documents: 26 04 1961; tout rentre dans l'ordre, la révolte des généraux est terminée, il reste au gouvernement à faire oublier d'indiscutables flottements; à empêcher la réédition d'une nouvelle insurrection; à affirmer son autorité. Dès le 26 Avril, les premières mesures sont prises: mandats d'arrêts, perquisitions, révocations...

Sans_titre_4a__Custom_

IMG 2 - 270 - 1958/59 - Et avec le sourire S V P , une partie de ce bois servira à faire la tambouille, quelques triques seront réservées au dressage de cette pauvre bougresse..(Vissac Raymond)

Sans_titre_5a__Custom_

IMG 2 - 271 - 1958/59 - Belle progression dans les dunes - (Vissac Raymond) - Documents: Les commandos "Deltas". À peine le putsch terminé, civils et militaires entrés dans la clandestinité engagent le combat de la dernière chance. Roger Degueldre, le premier, passe à l'action armée, en plein Alger et contre les officiers de police.

Sans_titre_7a__Custom_

IMG 2 - 272 - 1958/59 - A gauche: VISSAC Raymond - (Vissac Raymond)

Sans_titre_10a__Custom_

IMG 2 - 273 - 1958/59 - De belles grappes ma foi!! - (Vissac Raymond)

Sans_titre_11a__Custom_

IMG 2 - 274 - 1958/59 - Documents: "El Moudjahid"  organe central du F N L, N0 83 du 19 07 1961 - La révolution par le peuple et pour le peuple.  Comme à la veille du 20 Mai, les pourparlers franco-algériens s'ouvriront sans aucun préalable, ni conditions, ils devraient déboucher sur la libération totale de l'Algérie.

Sans_titre_13a__Custom_

IMG 2 - 275 - 1958/59 - En gros plan: VISSAC Raymond à droite - (Vissac Raymond)

Sans_titre_14a__Custom_

IMG 2 - 276 - 1958/59 - Le plus têtu des deux, ce n'est pas VISSAC Raymond - (Vissac Raymond)

IMG 2 - 277

IMG 2 - 277 - 1958/59 - Evidemment !! dans un haut lieu de perdition - (Vissac Raymond) - "Chicago" déchaînait sa musique et des hurlantes harangues de matafs avinés. La vieille clocharde alcoolique "la Germaine" venait danser le french cancan sur le comptoir, pour un coup de rouge. Tout le monde se marrait - (Robert C)

Sans_titre_17a__Custom_

IMG 2  -278 - 1958/59 - Les commandos marine qui cultivent l'art de la dérision sont encore équipés de la veste camouflée de leurs anciens d'Indochine, mais coiffent déjà la casquette Bigeard. Ces vestes cèderont bientôt la place aux tenues de saut 47/56 - (Vissac Raymond)

Sans_titre_18a__Custom_

IMG 2 - 279 - 1958/59 - Debout,de G à D: 1er: PIHAN Pierre,  2ème : P/M GUILLERME, 3ème MARTIN Pierre - (Vissac Raymond)

Sans_titre_19a__Custom_

IMG 2 - 280 - 1958/59 - A genoux au milieu : VISSAC Raymond, à gauche: BONNAL Gérard - (Vissac Raymond)

Sans_titre_21a__Custom_

IMG 2 - 281 - 1958/59 - Au centre en haut: RINGENBACH  André - (Vissac Raymond)

Sans_titre_20a__Custom_

IMG 2 - 282 - 1958/59 - Debout, 2 ème de G à D: BOUTTIER Philibert, à genoux 2ème de G à D : VISSAC Raymond - (Vissac Raymond)

BINDER_VISSAC__16a__Custom_

IMG 2 - 283 - 1958/59 - BINDER Guy sur le burda, VISSAC Raymond à droite - (Vissac Raymond)

Sans_titre_6bSans_titre_8a__Custom_

IMG 2 - 284 - 1958/59 - VISSAC Raymond(Vissac Raymond) -  IMG 2 - 285 - VISSAC Raymond (Vissac Raymond)

_JAUBERT

IMG 2 - 285/1 - Mardi 11 04 1961, Jaubert embarque à 16 H sur le Laïta au port d'Arzew, appareillage à 20 H pour Nemours - Mercredi 12 04 1961, arrivée à Nemours à 8H, embarquement du personnel de la D B F M, départ à 14 H pour Marseille - Samedi 15 04 1961, arrivée aux quais à Marseille à 8H30, débarquement du personnel de la D B F M, départ pour Toulon à 11 H, arrivée à Saint Mandrier à 15 H, débarquement du matériel, inspection du commando, gagné le "Dixmude" à 18H. - (Rolland Michel)

groupe_2

IMG 2 - 286 - 1958/59 - Groupe de la 2 à Bab El Youdi - (Nobilet Jean)

28

IMG 2 - 287 - 28 09 1960, de Géryville sur la piste d'Aïn-Sefra, Bousemghoun - (Le Vot Jean)

28

IMG 2 - 288 - 28 09 1960, piste d'Aïn-Sefra, Bousemghoun - (Le Vot Jean)

 

IMG 2 - 289

IMG 2 - 289 - 28 09 1960, piste d'Aïn-Sefra, Bousemghoun, photo prise par l'adjudant de Jaubert, ce qui reste du camion, LE VOT Jean était assis à l'arrière gauche du camion lorsque celui-ci a sauté sur une mine, 8 hommes sont héliportés sur Méchéria. LE VOT Jean sera ensuite dirigé sur Géryville, Arzew, Oran puis l'hôpital Sainte Anne à Toulon - (Le Vot Jean)

Renard_Jean___droite

IMG 2 - 290 - 1955/57 - RENARD Jean à droite - Documents: 1961, les autorités doivent maintenant faire face à un double danger: les européens et l' O A S et les musulmans et le F N L.

Jaubert__La_Canne_et_Ducroq

IMG 2 - 291 - 1959/60 - On reconnait DUCROQ  Claude et "La canne"

le_Bon_Dr

IMG 2 - 292 - 1961/62 - COULIN Jean l'infirmier de Jaubert

Tour__Blin_Jaubert

IMG 2 - 293 - 1961/62 - De G à D : TOURÉ Blamissi et BLIN Jacques

CDO________

IMG 2 - 294 - 1961/62 - Documents: Chaque jour, les "Deltas" font crépiter leurs armes automatiques, laissant sur les bords des trottoirs les cadavres toujours plus nombreux, de gaullistes, de musulmans ou de libéraux. Trouver des fonds est toujours plus difficile, il faut s'attaquer aux banques, mais le "milieu" ne suit pas.

Jaubert_img25010

IMG 2 - 295 - 1958/60 - 3 ème section de l'adjudant BOURVEN, GERAUD Robert et COQUART Claude - (Ducroq Claude)

 

PIERRE_Guy

IMG 2 - 296 - 1959/60 - PIERRE Guy - Documents: La brigade anti-O A S passe à l'action. Petit, trapu, portant des lunettes, le capitaine Grassien ne se laisse pas impressionner par les menaces de mort dont il est quotidiennement l'objet. Il échappe à plusieurs attentats avant de passer, avec ses 10 hommes,  à l'attaque de l'organisation.

Sans_titre_22

IMG 2 - 297 - 1959/60 - Nouvelles brèves: 'L'Écho d'Oran" du 10/11 Septembre 1961 -  Sur la route de Paris à Colombey les Deux Églises, de Gaulle échappe à un attentat. Une forte charge d'explosif ( 10 Kg), placée sur le côté droit de la chaussée fait long feu au passage de la voiture présidentielle. Seul le détonateur ( télécommandé), explose, incendiant un jerrycan remplit (croit-on) de napalm.

ducroq_et_lamoureux

IMG 2 - 298 - 1959/60 - De G à D: DUCROQ Claude et LAMOUREUX Bernard

ducroq_1

IMG 2  -299 - 1959/60 - DUCROQ Claude - Documents: L'inquiétude est vive chez les Européens  depuis l'échec du putsch. Beaucoup ont mis leurs derniers espoirs dans l'O A S. Dans les cafés, les rumeurs les plus folles exaltent le courage de ces hommes et annoncent une bataille sans merci.