16__Ruban_Jaubert_02

En Indochine (5)

IMG_1___801

IMG 1 - 801 - 1950/51 - Cérémonie mortuaire certainement - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___802

IMG 1 - 802 - 1950/51 - " Une ville flottante" - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___803

IMG 1 - 803 - 1950/51 - De futures bonnes soeurs ??? - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___804

IMG 1 - 804 - 1950/51 -" Cachez ces seins que je saurais voir" - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___805

IMG 1 - 805 - 1950/51 -  Scène attendrissante d'un couple avec ses deux enfants - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___806

IMG 1 - 806 - 1950/51 - Très beau costume en vérité - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___807

IMG 1 - 807 - 1950/51 - Ce fier guerrier appartient à la tribu des Moïs - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___808

IMG 1 - 808 - 1950/51 - Il est indéniable que le commando marine normalement constitué ne pouvait que tomber sous le charme de cette charmante personne - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___809

IMG 1 - 809 - 1950/51 - Et ne pas résister à cette beauté et à cette douceur qui émanent de ce visage - (Guichard Philippe, fils de Serge) - Instruction concernant les maladies vénériennes: celle-ci est un chef-d'oeuvre dans son genre, il en résulte que: "l'homme contractant une maladie vénérienne devient, par l'indisponibilté momentanée dans laquelle celle-ci le met, un soldat qui déserte le combat". En conséquence, on prononce contre lui l'anathème, le malade se trouve proprement épinglé avec une sévère punition et inscription à l'encre rouge sur le livret. La conséquence de cet édit se devine: le soldat de Saïgon ou des environs qui peut se faire soigner chez un toubib chinois ou annamite le fait sans en rien dire à personne, mais le pauvre type en fortin qui, après avoir connu la bonne fortune est en proie à la mauvaise,  n'échappe pas au major. Notons que les rigueurs de ces mesures ne s'étendent qu'aux non gradés.... (Roger Delpey - Soldats de la boue)

IMG_1___810

IMG 1 - 810 - 1950/51 - "Une jonque servant principalement d'habitation" - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___811

IMG 1 - 811 - 1950/51 - Un marché bien achalandé - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___812

IMG 1 - 812 - 1950/51 - GUICHARD Serge le 01 05 1951 rue Catinat à Saïgon, Brd BONNARD - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___813

IMG 1 - 813 - 1950/51 - Pique-nique dans la jungle - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___814

IMG 1 - 814 - 1950/51 - En pleine rue on vend sa récolte - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___815

IMG 1 - 815 - 1950/51 - Cette peuplade donne l'impression d'être pacifique... (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___816

IMG 1 - 816 - Bel édifice ce palais royal de Phnom-Penh - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___817

IMG 1 - 817 - 1950/51 - Venez goûter ma bonne soupe - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___818

IMG 1 - 818 - 1950/51 - Repas en famille, les baguettes sont de rigueur - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___819

IMG  1 - 819 - 1950/51 - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___820

IMG 1 - 820 - 1950/51 - Qui peut me donner le nom de ces énormes fruits ou légumes ??? - (Guichard Philippe, fils de Serge) - Il s'agit tout bonnement d'une grappe de noix de coco - (Merci Scarabee)

IMG_1___821

IMG 1 - 821 - 1950/51 - Contrôle ou arraisonnement d'un jonque par la marine nationale - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___822

IMG 1 - 822 - 1950/51 -  Hanoï (Tonkin), les halles - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___822_1

IMG 1 - 822/1 - 1948/49 - Hanoï - Le marché a été reconstruit après un incendie en 1994, aujourd'hui, c'est le marché Dong Xuang, très important, au Nord du lac Hoan Kiem - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_1___823

IMG 1 - 823  - 1950/51 - Rue piétonnière le jour du marché - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___824

IMG 1 - 824 - 1950/51 - Précisions apportées par le spécialiste: André GUEHO - Système D employé par les "nhaqués" (M. PUYO Jean-Yves, géographe, Professeur des Universités m'indique que le terme "nhaqués est extrêmement péjoratif) pour le remplissage des rizières à l'aide d'une sorte de récipient en cuir manoeuvré par deux paysans locaux, à l'aide de ficelles - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG 1 - 824_1

IMG 1 - 824/1 - 2010 dans le delta du Mékong, là aussi c'est encore très pratiqué - (Puyo Jean-Yves)

IMG_1___825

IMG 1 - 825 - 1950/51 - Personnes "déplacées" à bord d'un bâtiment de la marine - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___826

IMG 1 - 826 - 1950/51 - Travail dans les rizières - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___827

IMG 1 - 827 - 1950/51 - Paysage absolument identique à celui de la Guyane, le fleuve, la pirogue, la forêt, les habitations, le climat - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___828

IMG 1 - 828 - 1950/51 - Peut-être un port situé sur une des neuf branches du Mékong - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___829

IMG 1 - 829 - 1950/51 - Une cérémonie avec des éléphants - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___830

IMG 1 - 830 - 1950/51 - Village typique, certainement en Annam - (Guichard Philippe, fils de Serge)

IMG_1___831

IMG 1 - 831 - 1951/52 - Combat Nord Annam 1951 - (Sarrazin Georges)

IMG_1___832

IMG 1 - 832 - 1951/52 - Tonkin -  KUROWSKI Michel - (Sarrazin Georges)

IMG_1___833

IMG 1 - 833 - 1951/52 - Debout de G à D: IANNA Sylvain, FROMENTIN Claude, SARRAZIN Georges, GAUDIN Gabriel, SCHWARTZ Frédéric, accroupis de G à D: LEWANDOWSKI Louis, GHÉHO André, CHARDONNET Auguste, au milieu, le gamin: TIM - (Sarrazin Georges)

IMG_1___834

IMG 1 - 834 - 1951/52 - Hai Coï, frontière de Chine, Janvier 1952 - (Sarrazin Georges)

IMG_1___835

IMG 1 - 835 - 1951/52 - Nam Dinh, Indochine Nord - (Sarrazin Georges)

IMG_1___836

IMG 1 - 836 - 1951/52 - Cimetière de Haïphong, enterrement de KÉRUSORET Jean ( Mort noyé) - (Sarrazin Georges)

IMG_1___837

IMG 1 - 837 - 1951/52 - Région de Nam Dinh, Nénesse - (Sarrazin Georges)

IMG_1___838

IMG 1 - 838  - 27 05 1951, Tourane - De G à D: MONTJAUX Maurice, GAUDIN Gabriel - (Sarrazin Georges)

IMG_1___839

IMG 1 - 839 - 27 08 1951 - Annam - Jaubert 1ère section - En haut de G à D: HENRY, LAURENT, FROMENTIN, GUICHARD Serge, SARRAZIN  Georges, DARASSE Henri, GUEHO André - En bas de G à D: MONTJAUX Maurice, GAUDIN Gabriel, BERTRAND Jean - (Guého André)

IMG_1___840

IMG 1 - 840 - 1951/52 - FROMENTIN Claude, surnom: Titine - Montée au Tonkin - (Sarrazin Georges)

IMG_1___841

IMG 1 - 841 - 1951/52 - Une partie de mon groupe de combat: FROMENTIN Claude, SARRAZIN Georges ( marqué d'une croix), ARZUL Jean, GUEHO André, LEWANDOWSKI Louis - (Sarrazin Georges)

IMG_1___842

IMG 1 - 842 - 1954/55 - PASCAUD Robert - (Pascaud Philippe, fils de Robert)

IMG 1 - 843

IMG 1 - 843 - Juin 1954 - Débarquement au petit matin à Faï Fô sur une plage tenue par le vietminh - (Pestre Olivier, fils de Bernard) - Après ma blessure - (Grotz Georges)

IMG_1___844

IMG 1 - 844 - 13 08 1954 - Cholon, reconnaissance VM - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG 1 - 845

IMG 1 - 845 - 1954 - Patrouille sur le fleuve - ( Pestre Olivier, fils de Bernard) - Opération "Arcachon" (Axelle), 13 Mars 1954 et jours suivants - Forces amies: Dumont d'Urville, Foudre, Francis Garnier, Commandant Robert Giraud, Capricieuse, l'Inconstant, I C Girod, Odet, Rance, Chélif, Golo, Vire, L C T 9063, 9066, L C U 9087, L C I 9043, Tarentule, Valeureux, transports civils: Gascogne, Espérance, Saint-Michel, Cdos: Jaubert, Montfort, Ouragan, G M I de Culao Ré - Forces terrestres (Colonel Segonne), I G A à 3 escadrons, 1 bataillon du génie, 1 bataillon K Q, éléments du génie des transmissions et du train débarqués, 2 groupes mobiles progressant par terre - Aviation: 1 Goose, Moranes de Song Cau, Bearcats du G A T A C Sud - But: Dans le cadre de l'opération "Atlante" (deuxième phase "Axelle), constitution autour de Qui Nhon d'une position de départ appuyée sur une base opérationnelle avec base Marine adaptée. Exécution: Le 13 Mars au jour, débarquement à Phuoc Mai des commandos puis, dans le Sud-Est de Qui Nhon, du G A qui fait jonction à terre avec le G M 42 et du génie de plage. Très faible opposition. Terrain miné et piégé. Beachings de L S T, levés, balisés et aménagés à H + 1h15. Dans la journée, débarquement de tous les éléments de premier échelon, conquête des limites de la tête de pont, nettoyage de Phuoc Mai par les commandos et de la plus grande partie de la ville par les troupes. Les jours suivants, coups de main par les commandos, nouvelles rotations des L S T et L S D, implantation de la base; le mauvais temps persistant a considérablement retardé le déchargement des approvisionnements. Opération encore en cours. Bilan des commandos au 15 Mars: pertes vietminh: 11 prisonniers, 1 fusil, 1 VB, 3 caisses de grenades récupérées - Pertes amies: 4 blessés - (S H M)

IMG_1___846

IMG 1 - 846 - 1954, on ramène un de nos blessés jusqu'au point de recueil où les attendent les engins de la "Dinassaut" - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___847

IMG 1 - 847 - Février 1954, Qui-Nonh  L V T  Water Buffalo ( Landing Vehicle Tracked) baptisé en France " Alligator"- (Pestre Olivier, fils de Bernard) 1950  LVT 4 ALLIGATOR     

Le     Water Buffalo est introduit dans le corps des Marines à la fin de 1940.    Dérivé d'un tracteur amphibie civil initialement conçu    pour des opérations de secours en zone marécageuse, il va d'abord    rester cantonné à un rôle de soutien logistique jusqu'en    1942. A cette époque, les premières opérations amphibies    lancées dans le Pacifique firent apparaître le besoin d'un engin    de débarquement capable de franchir les barrières de corail entourant    les atolls.
   Le Water Buffalo, désigné officiellement LVT (Landing Vehicle    Tracked) devint le principal moyen de débarquement de l'infanterie.
   Plusieurs variantes ont été développées pour améliorer    les capacités de l'engin et l'adapter aux contraintes sévères    d'utilisation. La disposition initiale de la soute en position centrale fut    modifiée pour aménager un vaste espace à l'arrière    avec accès par une rampe rabattable.
  Cette version reçut le nom de LVT 4 et fut la plus répandue de    toutes avec 8 438 exemplaires construits contre 1 225 LVT 1 et 3 143 LVT 3.    La propulsion dans l'eau était assurée par le mouvement des chenilles,    dont les patins étaient moulés en formes de godets. L'inconvénient    de ces patins était une usure très rapide sur sol dur.
   A partir de 1950, les Etats-Unis livrent à nouveau du matériel    militaire à la France qui déploie le LVT 4 en Indochine où    il sera surnommé Alligator.
   L'armement va être considérablement renforcé par installation    sur certains engins de canons de 75 mm sans recul en plus des mitrailleuses    de 12,7 mm et 7,62 mm. Le blindage est également renforcé.
   Malgré son gabarit imposant, l'Alligator s'est révélé    un engin bien adapté au conflit indochinois.
   A l'issue de la guerre en 1954, il sont ramenés à Arzew en Algérie    où sera créé le Centre d'Intervention pour Opérations    Amphibies. Ils connaîtront encore une fois un déploiement opérationnel    au cours de l'opération Mousquetaire à Suez en 1956.
   Le CIOA est rapatrié à Lorient en 1962 et l'escadron amphibie    sera basé au Fort de Penthièvre sur la presqu'île de Quiberon.    Les Alligators serviront pour des entrainements jusqu'à leur réforme    au cours des années 1970
   

Armement    : 1 mitrailleuse de 12,7 mm, 3 mitrailleuses de 7,5 mm
   Blindage : 7 à 25mm Equipage : 3 hommes Capacité : 30 hommes ou    3 tonnes de matériel
   Moteur en étoile Continental de 250 CV à 7 cylindres
   Longueur : 7,95 m. Largeur : 3,25 m. Haut
eur    : 3,33 m Vitesse : 40 km/h. Poids 16 t.

IMG_1___848

IMG 1 - 848 - 1954 - Le drapeau français flotte en pleine zone Vietminh - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___849

IMG 1 - 849 - 14 07 1954 - Cap Saint Jacques, Saïgon - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___850

IMG 1 - 850 - 01 07 1955, PESTRE Bernard chez My-My avec le Q/M1 BAZART  Christian et sa femme - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___851

IMG 1 - 851 - 1954 - Certainement un L C I - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

lci101

L C I : Landin Craft Infantry, on devrait en fait écrire: L C I (L), c'est-à-dire (Large); en effet, non seulement il a existé des L C I (S) c'est-à-dire (Small), totalement différents des L C I (L) et d'ailleurs peu répandus, mais surtout les américains ont développé sur les mêmes plans de base, diverses variantes appelées L C I (G) pour "Gunboat", L C I (M) pour "Mortar", L C I (R) pour "Rocket" et LC (FF) pour "Flotilla Flagship". Sur 957 L C I (L) construits, 373 ont été équipés selon l'une ou l'autre de ces quatre variantes. Enfin les L C H et L C Q (peu nombreux) sont des L C I (L) modifiés par les anglais.Tant que les flottilles d'Indochine n'ont disposé que des L C I (L) ordinaires, on s'est contenté de l'appellation abrégée plus simple de L C I et l'on désignait les diverses unités par le sigle L C I suivit d'un numéro d'ordre, exemple: L C I 217. Dimensions: Longueur: 48,3 m - Tirant d'eau AR: 1,50 m - Déplacement (léger) 240 tonnes - Passagers: 200 hommes avec tout l'équipement, 250 hommes pour les trajets de courte durée - Équipage: 29 officiers mariniers, Q/M et matelots commandés par un E/V ou un L/V - Motorisation: 8 Gray marine ( 2X4) couplés et synchronisés - 2 hélices - Vitesse 12 noeuds - Armement:  1 canon de 75m/m (terre) à l'avant,  1 canon de 40 M/M Bofors sur le spardeck, 2 ou 3 canons de 20 m/m, des mitrailleuses et mortiers portatifs.

La variation de vitesse et le passage en marche arrière sont obtenus en faisant varier le pas de l'hélice, dispositif très séduisant, mais constituant le point le plus délicat de ce type de bâtiment, par ailleurs très robuste.

La mise à terre s'effectue par des passerelles disposées de chaque bord, sur l'avant, et que l'on abaisse lorsque le bâtiment est "beaché". Ce procédé est lent, et peut être dangereux pour les troupes ; mais le LCI n'a pas été conçu comme bâtiment d'assaut, et il n'est pas, non plus, utilisé comme tel en Indochine.

L'armement d'origine des L C I (L) est seulement de 5 canons de 20m/m. En Indochine, l'armement des L C I  est renforcé par l'intervention de l'arsenal de Saïgon, l'armement résultant n'est donc pas rigoureusement le même sur tous les L C I. Lorsque le L C I est un bâtiment de commandement d'une Dinassaut, il a à son bord: le Capitaine de Corvette commandant la Dinassaut et le L C I, un enseigne "adjoint de Dinassaut" et un enseigne, officier en second du L C I. En général, par manque de personnel, des unités sont placées en réserve: 8 sur 14 en fin 1946, 3 sur 13 en fin 1950. Le nombre de L C I armés a été de 9 ou 10 unités entre 1946 et 1954. Jusqu'en 1951, le L C I a été le roi du fleuve.

 

IMG 1 - 852

IMG 1 - 852 - 1953/54 - Au milieu le Q/M 1 LE DROGOU Emile décédé dans les premiers accrochages lors d'un choc avec l'USM 1 du Premier Maître MALLEJAC  Pierre dans les diguettes du centre Annam - (Grotz Georges) - Opération presqu'île de Phu Cat le 24 03 1953 - Forces amies: Commandant R.Giraud, Cdos Jaubert et Montfort - Objectif: renseignements, nettoyage autour de Qui Nhon - Pertes ennemies: 15 tués, 4 prisonniers - (S H M)

IMG_1___853

IMG 1 - 853 - 02 1954, PESTRE Bernard à Tan Son Nhut - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___854jpg

IMG 1 - 854 - 25 07 1954 - PESTRE Bernard au Cap Saint Jacques - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___855

IMG 1 - 855 1954 - Les pousses dans les "starting-block" à Saïgon - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___856

IMG 1 - 856 - 04 03 1954 - Nha-Trang - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___857

IMG 1 - 857 - Novembre 1955 -  Le PA Bois-Belleau, retour en France en mer rouge - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___858

IMG 1 - 858 - P A Bois-Belleau, retour Saïgon-Toulon du 14 11  au 16 12 1955 - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG 1 - 859

IMG 1 - 859 - 1954, défilé à Saïgon - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___860

IMG 1 - 860 - 1954, opération terminée, on embarque sur un L C V P - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___861

IMG 1 - 861 - 1954 - En opération, le pont est mal en point, ce qui n'empêche pas de passer - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___862

IMG 1 - 862 - 1954 En opération avec des L V T  "Water Buffalo" surnommés "Alligators" par les français - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___863

IMG 1 - 863 - 06 1954 - Le L/V GOUVA René, pacha de Jaubert à Phan-Thiet - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___864

IMG 1 - 864 - 1954 - Moïs - "L'appellation assez vague de Plateaux moïs est appliquée à la zone bornée au nord par le Mékong, à l'ouest par la jungle cambodgienne, à l'est par la chaîne annamitique.
L'ensemble des plateaux moïs s'étend sur quelques 80.000 kilomètres carrés et leur altitude est d'environ 2.000 mètres aux endroits les plus élevés. Leur sol est couvert de jungles profondes, de forêts giboyeuses, lesquelles constituent les plus belles réserves de chasses de l'Indochine. Dans certaines régions au contraire, des savanes s'étendent à l'infini.
Toute cette région abrite le mystérieux peuple moïs. Pour les Annamites, les Cambodgiens, les Laotiens qui vivent à la limite de ces plateaux, ils sont "les hommes de la forêt"… Moïs: "sauvages" en langue vietnamienne, à savoir par simplification, toutes les ethnies dites minoritaires, au nombre de 54(!) au Vietnam: Thaï noir, H'mong, Cham, Nung, Meo, Jaraï Banhar, etc...(Puyo Jean-Yves)

IMG_1___865

IMG 1 - 865 - 1954 - La troupe débarque d'un LSD pour embarquer sur un L C T - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

LCT: Landing Craft Tank

La catégorie des "Landing Craft Tank" comprend quelque 8 versions, sensiblement différentes les unes des autres. Il faut donc pouvoir les distinguer : pour désigner, par exemple, la quatrième version, on écrit parfois : "LCT(4)", mais cela ne se prononce pas aisément ; on a donc pris l'habitude de dire "LCT Mark 4", et d'écrire "LCT.Mk.4" (ou LCT.Mk.IV).  

LCT Mark 4

Si le LCI et le LCG ont d'assez honnêtes silhouettes de bateaux de guerres, les LCT ont bien l'allure de ce qu'ils sont grandes plate-formes flottantes, très plates et très larges, avec un bloc passerelle à l'arrière. Ces bâtiments sont souvent désignés par l'appellation de "LCT anglais", ou de "LCT longs".
Dimensions: Longueur: 57 m - Largeur 11,80 m - Tirant d'eau AR (léger) 1,20 m - Tirant d'eau AR  (Pleine charge): 1,50 m -  Armement:  1 canon de 40 m/m Bofors,  4 canons de 20 m/m - Motorisation: deux diésels Gray-Marine - Puissance 1000 CV - Vitesse max: 8 noeuds  ( 10 noeuds lège) - Déplacement ( léger): 250 tonnes, pleine charge: 500 tonnes.

Le LCT.Mk.4 (comme les Mk.1, 2 et 3) est de conception et de réalisation britanniques. C'est le plus grand des "chalands" de débarquement. La charge utile qu'il peut transporter est donc celle d'une douzaine de camions GMC classiques. La définition de la charge utile en nombre de chars de tel ou tel type, nécessaire en 1943 et 1944, est devenue à peu près sans objet en Indochine.

Les mouvements de chargement, ou déchargement, se font à l'aide d'une "rampe de débarquement", de près de 4 mètres de large, sorte de "porte" (on emploie d'ailleurs ce terme dans le langage courant) dont la charnière horizontale est située à peu près au niveau de la flottaison. Quand le. LCT est "beaché", il abat sa porte sur la berge et on effectue les mouvements voulus.

Le LCT.Mk.4 est apparu dans les Flottilles en mai-juin 1946, venant de Singapour : il a été de plus en plus apprécié, surtout au Tonkin, pour sa capacité de transport, son tirant d'eau modéré et sa robustesse ; on lui a parfois reproché de ne pas pouvoir faire demi-tour dans certains rachs trop étroits, mais sa longueur est bien évidemment la rançon de sa capacité de transport ! Le nombre de LCT.Mk.4 en service a été constamment croissant : il est passé de quatre en 1946-47 à treize en 1954.

Nota 1 : Lors d'une des négociations d'achat de matériel, en 1948, la Mission Française à Singapour a fait remplacer à la dernière minute un LCT.Mk.4, jugé en trop mauvais état, par un LCT.Mk.3 en meilleure condition : ce bâtiment Mark 3 seul de son espèce le LCT 7016, a une silhouette un peu différente et un tirant d'eau un peu supérieur, mais il rend les mêmes services que les LCT.Mk.4 et on finit par le considérer pratiquement comme l'un d'eux ; il navigue encore en 1954.

 

IMG 1 - 865_1

IMG 1 - 865/1 - LC T   M K 3 -

 

 
 

IMG_1___866

IMG 1 - 866 - 1955 - Progression sur une "diguette" - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___867

IMG 1 - 867 - 18 07 1955 - Les commandos sont recueillis à bord d'un L S T - (Pestre Olivier, fils de Bernard)


Légende LST : 1-Passerelle de veille 2-Plate-forme pour canon de 40mm 3-Plate-forme pour canons de 40 ou de 20mm 4-Local de commande de barre 5-Plate-forme pour canon de 20mm 6-Treuil 7-Cuisine 8-Coursive 9-Chambre d'officiers 10-Carré (babord) commandant (tribord) 11-Ventilation de la cuve 12-Pont supérieur 13-Pont supérieur 14-Ancre de détroit 15-Postes d'équipage 16-Rampe entre cuve et pont supérieur 17-Local de la barre 18-Coursive (soute à Babord et soute réfrigérée à tribord) 19-Porte d'étrave 20-Cuve 21-Soute à munitions 22-Soutes à eau 23-Compartiment des moteurs de propulsion 24-Compartiment des auxiliaires 25-Ballast utilisables comme soutes à gasoil 26-Ballasts 27-Vide 28-Rampe de porte.

Caractéristiques Techniques des LST
Déplacement lège 1625 tonnes déplacement d'échouage 2366 tonnes déplacement à pleine charge 4080 tonnes
Dimensions : longueur 99.97m largeur 15.24m tirant d'eau 2.5m à l'avant 4.3m à l'arrière
Propulsion : deux moteurs diesels General Motors de 1800ch entrainant deux hélices
Performances : vitesse maximale 12 noeuds distance franchissable 6000 miles nautiques à 9 noeuds
Armement : variable mais généralement composé sous pavillon américain de 8 canons de 40mm, de 10 canons de 20mm et de 6 mitrailleuses de 12.7mm. Sous pavillon français, ils étaient souvent armés d'un ou deux canons de 40mm et de 4 canons de 20mm.
Equipage : 113 hommes dont 9 officiers réduit sous pavillon français à 72 hommes dont 5 officiers.
Embarcations : deux à six LCVP, parfois deux pontons de 53m
Capacité : 20 chars Sherman ou 16 chars Churchill dans un garage de 78.60m de long sur 9.10m de large et 3.40m de haut.

IMG_1___868

IMG 1 - 868 - 18 07 1955 - Les M2 attendent les commandos qui vont embarquer dans le L S T  - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___869

IMG 1 - 869 - 13 03 1954, piège Viet-Cong, ce jour là, 1  blessé: GROTZ Georges - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___870

IMG 1 - 870 - 1954 - Excellent saut, le corps n'est pas cambré, 20/20 - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___871

IMG 1 - 871 - 1954 - Des suspects ??? - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___872

IMG 1 - 872 - 1954 - Une opération parmi tant d'autres - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___873

IMG 1 - 873 - 1954 - Certainement un "Crabe" - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

WEASEL M 29 C : Description: Le M 29 fut initialement conçu comme un matériel de commando pour des opérations spéciales au Groenland. Dans la pratique il fut utilisé plus banalement comme véhicule de reconnaissance et de liaison tout-terrain ses larges chenilles lui assurant une flottabilité excellente en terrain boueux et enneigé. Une version amphibie M 29 C  dut également développée pour assister aux opérations amphibies. Le M 29 et le M 29 C  furent utilisés par l'US Army et l'U M S C durant la 2 ème moitié de la 2 ème guerre mondiale. Les britanniques le déployèrent au sein de la 79  th A D spécialisée dans l'utilisation d'engins spéciaux. Les français ont utilisé le M 29 C  comme engin militaire de reconnaissance sous le nom de "Crabe" en Indochine et comme engin d'exploration civil au sein des expéditions polaires françaises. MOTORISATION: Moteur champion 6 - 70 de 6 cylindres développant 65 CV à 3500 tours m/n - Vitesse maximale : 58 Km/h sur route - Autonomie: 280 Km - Masse: 2,3 tonnes - Longueur: 3,20 m - Hauteur: 1,80 m - Largeur: 1,67 m. 

IMG_1___874

IMG 1 - 874 - 1954 - Un L C V P va les débarquer sur une plage - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___875

IMG 1 - 875 - 1954 - Repiquage du riz, depuis la nuit des temps, et même aujourd'hui en 2011, la méthode n'a pas changé - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___876

IMG 1 - 876 - 1955, stage para à Tan Son Nhut, 92 ème promo - 2 ème cycle - Moniteur: CC ROBICHON - Debout de G à D: 2ème: DEBROWSKI André, 4ème: GASTADELLO Jean, 5ème HUNI  Bernard, 8ème HOARAU Jean, avec la barbe: BOUCLY  Roger, à droite: BERTRAND  Pierre - Accroupis : 3ème à partir de la gauche: PESTRE Bernard, 4 ème : DELESSARD Claude -  (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___877

IMG 1 - 877 - Du 08 au 24 02 1954, stage para à Tan Son Nuth,  92 ème promo, 2 ème cycle, accroupi à droite: PESTRE Bernard - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___878

IMG 1 - 878 - 1954, sûrement Tourane - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___879

IMG 1 - 879 - 1954, Cap Saint Jacques - B A R 10 - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG 1 - 880

IMG 1 - 880 - 1954, découverte d'un piège Viet-Cong - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___881

IMG 1 - 881 - 1954, Tourane, Prisonnier Viet soigné - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___882

IMG 1 - 882 - 13 03 1954 -  Qui Nhon - Un allié de poids  ; Le M 24 Schaffee - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

CARACTERISTIQUES
   Equipage : 4-5 hommes
   Poids :18,4 tonnes
   Moteur & Puissance : Moteur Cadillac 44T 24 essence de 100 CV refroidis par    eau
   DIMENSIONS
   Longueur : 5,49 m.
   Largeur : 2,95 m
   Hauteur : 2,77 m
   PERFORMANCES
   Vitesse de route : 54 km/h
   Autonomie : 160 km
   ARMEMENT
   Canon principal de 75 mm
   2 Mitrailleuses de 7,62 et une de 12,7 mm

IMG_1___883

IMG 1 - 883 - 13 03 1954 - Qui Nhon, on rembarque les M2 - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___884

IMG 1 - 884 - 30 10 1955, Saïgon, compagnie de garde Oudenal, pour Paris: suivez la flèche, mais que c'est loin !!! - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___885

IMG 1 - 885 - 1954 - Embuscade terminée, on attend les engins - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___886

IMG 1 - 886 - 1954/55 - Apparemment, tout se passe dans la bonne humeur - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___887

IMG 1 - 887 - 1955, Volley-Ball sur le PA "Bois Belleau" - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___888

IMG 1 - 888 - 14 01 1955 - Saïgon - Sur le PA "Bois Belleau" - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___889

IMG 1 - 889 - 01 1954, traversée: Toulon-Saïgon sur le "Pasteur" - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___890

IMG 1 - 890 - Défilé un 11 Novembre 54 ou 55  au C S U Saïgon - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___891

IMG 1 - 891 - 1954 - PESTRE Bernard, tireur au FM 24/29 avec le poignard et le Colt 45 - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___892jpg

IMG 1 - 892 - 1954/55 - Tourane - PESTRE Bernard debout - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___893

IMG 1 - 8931954/55 - Vendeuse de soupe à Saïgon - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___894

IMG 1 - 894 - Juin 1955 -  Un mortier de 120 m/m en action - (Pestre Olivier, fils de Bernard) - Le " Cdt Robert Giraud", premier navire à servir de base arrière aux commandos marine, le plus souvent "Montfort". Pour "Jaubert" c'était le "Paul Goffeny". Nous avions deux L C V P à bord et nous restions camouflés derrière l'île de Culao Ré. Dans la nuit nous nous rendions au plus prêt des côtes et avant le lever du jour, les L C V P étaient mis à l'eau: embarquement des commandos pour une mission à terre, généralement de retour au début de l'après-midi, le plus souvent les missions de Montfort avaient un objectif précis: démolition de ponts, gares et villages avec l'aide du mortier de 120 m/m. - Ce mortier a été installé sur la passerelle haute lors de son carénage à Nantes en fin 1951. Début 1952, étant de petite taille ( 1,62 m), j'étais l'homme idéal car le chargeur devait rester replié sur lui-même sur la marche haute, inutile de vous dire le boucan et le souffle lors de la mise à feu. Nous étions en mesure d'exécuter des tirs en surplomb, ces derniers étant plus précis au vu de la configuration des côtes - (Martinez Henri)

IMG_1___895

IMG 1 - 895 - 1954/55 - Plage Réam, Siam, suis entrain de gréer mes 12 chargeurs de FM , matin où j'ai failli me noyer ( trop chargé) - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___896

IMG 1 - 896  - Dimanche 25 09 1955, messe sur le pont d'envol du PA "Bois Belleau" - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___897

IMG 1 - 897 - 1954/56 - Île de Tagne - De G à D: PASCAUD  Robert, PEYRET Jackie - (Peyret Jackie)

IMG_1___898

IMG 1 - 898 - 1954/56 - De G à D: LAGUET François, PEYRET Jackie - (Peyret Jackie)

IMG_1___899

IMG 1 - 899 - 1954/56 - Debout à l'extrême droite: BRANCHE René, avec le FM à droite: PEYRET Jackie - (Peyret Jackie)

IMG_1___900

IMG 1 - 900 - 1955/56 - Certainement une "prise d'armes", ( on présente les beaux hommes), 1er à droite 2ème rang: DELESSARD Claude - (Delessard Didier, fils de Claude)

IMG_1___901

IMG 1 - 901 - 1955/56 -  1er à droite: DELESSARD Claude, 2ème à droite: PETRAULT James, 3ème THOMAS Claude - (Delessard Didier, fils de Claude)

IMG_1___902

IMG 1 - 902 - 1955/56 - On n'a pas l'air de s'ennuyer chez Denise, à gauche avec le pagne: DELESSARD Claude - (Delessard Didier, fils de Claude)

IMG_1___903

IMG 1 - 903 - 1955/56 - 1er rang, à genoux au milieu: DELESSARD Claude - (Delessard Didier, fils de Claude)

IMG_1___904

IMG 1 - 904 - 1956 -  Très certainement Toulon, à droite: DELESSARD Claude - (Delessard Didier, fils de Claude)

IMG_1___905

IMG 1 - 905 - 1953/54 - Opération à Qui-Nhon, le plus grand de Jaubert, il faisait de l'ombre à BAILLY-MAÎTRE - (Colombier Jean) - Opération Degi, 21/22 Août 1953 - Forces amies: Savorgnan de Brazza, Commandant R. Giraud, Cdos: Jaubert et Montfort - Objectif: Batellerie, renseignements - Pertes: 32 jonques et sampans détruits - (S H M)

IMG_1___906

IMG 1 - 906 - 1953 - M2 + doris sur un arroyo en Cochinchine - (Colombier Jean) - Opération presqu'île de Phu Cat, 3 et 4 Mai 1953 - Cdos: Jaubert et Montfort - Objectif: renseignements, nettoyage - Pertes vietminh: 3 tués, 6 prisonniers, 10 suspects arrêtés - (S H M)

IMG_1___907

IMG 1 - 907 - 1950/51 - LEWANDOWSKI Louis - ( Son fils, Franck Lewandowski)

IMG_1___908

IMG 1 - 908 - 1950/51 - Avec le singe sur la tête: LEWANDOWSKI Louis - (Son fils: Franck Lewandowski)

IMG_1___909

IMG 1 - 909 -  19 01 1955, Cap Saint Jacques de G , à D: RIVOAL Robert, FERRÉ Robert dit:"Filoche", ???,  DELESSARD Claude - (Son fils Didier Delessard)

IMG_1___911

IMG 1 - 911 -  1955/56 - E A détruit par une mine, récupération des restes - (Loisel Roland)

IMG_1___912

IMG 1 - 912 - 1955/56 - FOURCADE Jean - (Loisel Roland)

IMG_1___913

IMG 1 - 913 -  1955 - LOISEL Roland - (Loisel Roland)

IMG_1___914

IMG 1 - 914 - 1955/56 -   Section de commandement, île de Tagne - (Loisel Roland)

IMG_1___915

IMG 1 - 915 - 1955/56 - MAQUAIRE Germain - (Loisel Roland)

IMG_1___916

IMG 1 - 916 - 1955/56 - Section de commandement, île de Tagne - (Loisel Roland)

IMG_1___917

IMG 1 - 917 - 1955/56 - Village de l'île de Tagne - (Loisel Roland)

IMG_1___918

IMG 1 - 918 - 1955/56 -  LOISEL Laurent, chargé des vivres - (Loisel Roland)

IMG_1___919

IMG 1 - 919 - 1955/56 - Le P/M DARASSE HENRI - (Loisel Roland)

IMG_1___920

IMG 1 - 920 - 1955/56 - Le P/M DARASSE Henri - (Loisel Roland)

IMG_1___921

IMG 1 - 921 - 21 12 1955, à gauche: PESTRE Bernard avec le radio, côté magasin - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___922

IMG 1 - 922 - Mi Mai 1955 - De G à D: S/M BRESSLER, PESTRE Bernard - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___923

IMG 1 - 923 - 02 1955 -  B A P S  C E S  T S N - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___924

IMG 1 - 924 - 1954, baie d'Along - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___925

IMG 1 - 925 - 1954, baie d'Along - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___926

IMG 1 - 926 - 02 1955 - B A P S  T S N - 2 ème promotion, 2ème cycle du 08 02 1955 au 24 02 1955 - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___927

IMG 1 - 927 - 1954, baie d'Along - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___928

IMG 1 - 928 - 07 1955, base de Tagne - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___929

IMG 1 - 929 - 1954, ???, base Cap Saint Jacques - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___930

IMG 1 - 930 - 01 1954 - Base Cap Saint Jacques - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___931

IMG 1 - 931 - 09 1955 - Base de Tagne - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___932

IMG 1 - 932 - 24 11 1955 - À gauche: PESTRE Bernard, Ceylan, à Kandy au restaurant - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___933

IMG 1 - 933 - 01 1955 -  De G à D: Jacky, PESTRE Bernard - Bar "le monde", Cap saint Jacques - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___934

IMG 1 - 934 - 24 11 1955, Ceylan, en route pour Kandy - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___935

IMG 1 - 935 - 12 1954 - Opération à Binh-Dinh -  (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___936

IMG 1 - 936 - 1954 - Au loin, une bombe au napalm - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___937

IMG 1 - 937 - 1955, Cambodge, toute la sagesse de cette statue dans un monde en feu... - (PESTRE oilvier, fils de Bernard)

IMG_1___938

IMG 1 - 938 - 06 1954, Le L/V GOUVA à Phan-Thiet - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___939

IMG 1 - 939 - 24 11 1955 - Colombo, Ceylan - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___940

IMG 1 - 940 - 24 11 1955 - Colombo, Ceylan - (Pestre Olivier, fild de Bernard)

IMG_1___941

IMG 1 - 941 - 24 11 1955 - Colombo, Ceylan - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___942

IMG 1 - 942 -  1955 - Supplétifs vietnamiens à Jaubert - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

 

IMG 1 - 943

IMG 1 - 943 - 14 11 1955, départ Saïgon - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___944

IMG 1 - 944 - 14 11 1955, départ Saïgon - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___945

IMG 1 - 945 - 1955 - Départ du Vietnam du Cdt GOUVA - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___946

IMG 1 - 946 - 14 11 1955 - Saïgon, hôtel Majestic - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___947

IMG 1 - 947 - 03 12 1955, Djibouti - (Pestre Oilvier, fils de Bernard)

IMG_1___948

IMG 1 - 948 - 03 12 1955, Djibouti - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___949

IMG 1 - 949 - 03 12 1955, Djibouti - (Pestre Olivier, fils de bernard)

IMG_1___950

IMG 1 - 950 - 03 12 1955, Djibouti - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___951

IMG 1 - 951 - 1952/54 - Aux morts, un légionnaire au clairon - (Boudier Pierre)

IMG_1___952

IMG 1 - 952 - 17 07 1954, Saïgon, D Z de Ton Son UT - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___953

IMG 1 - 953 - 17 07 1954, Saïgon, DZ de Ton Son Ut - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___954

IMG 1 - 954 - 17 07 1954, Saïgon, D Z de Ton Son Ut - (Pestre Olivier, fils de bernard)

IMG_1___955

IMG 1 - 955 - 17 07 1954 - Saïgon, DZ de Ton son Ut - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG 1 - 956

IMG 1 - 956 - Novembre 1953 - Saïgon, Ton Son Ut, embarquement sur Dakota, départ en opération - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___957

IMG 1 - 957 - Fin 1955  - Halte de pêcheurs au Siam - (Pestre olivier, fils de Bernard)

IMG_1___958

IMG 1 - 958 - 1955/56 - île de Tagne - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___959

IMG 1 - 959 - 1955 - Une jonque battant pavillon ??? - (Pestre Olivier, fils, de Bernard)

IMG_1___960

IMG 1 - 960 - 24 11 1955 - Joueur de musique à Kandy (Ceylan) - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___961

IMG 1 - 961 - 05 02 1955 - Jour du départ de Jacky, terrain du Cap Saint Jacques, à droite: PESTRE Bernard - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___962

IMG 1 - 962 - 05 02 1955 - Jour du départ de Jacky, sur la photo: PESTRE Bernard qui a l'air d'être très affecté du départ de son ami- (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___963

IMG 1 - 963 - 05 02 1955 - Jacky va s'envoler sur un D C 3 vers la métropole - (Pestre olivier, fils de Bernard) -

IMG_1___964

IMG 1 - 964 - 24 11 1955, Kandy ( Ceylan), il fait trop chaud pour travailler... (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___965

IMG 1 - 965 - 24 11 1955, Kandy (Ceylan), dommage que ces pachydermes n'aient pas eu une bassine d'eau à proximité car ils auraient arrosé copieusement tous ces badauds - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___966

IMG 1 - 966 - 1955 - La mascotte de Jaubert - Il fallait être un chien breveté commando pour ne pas succomber à l'odeur pestilentielle que dégageaient les pataugas à un retour d'opération....(Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___967

IMG 1 - 967 - 19 10 1954, Cap saint Jacques, de G à D: Luong V... ( Jaubert), Nguyen Van Cu (Ouragan) - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___968

IMG 1 - 968 - 18 07 1955 - île de Tagne, le légionnaire MILLER Gunter - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___969

IMG 1 - 969 - Mi mai 1955, de G à D: MALLÉJAC Pierre, PESTRE Bernard - (Pestre olivier, fils de bernard)

IMG_1___970

IMG 1 - 970 - 11 1955 - Mer de Siam sur le Bois Belleau - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___971

IMG 1 - 971 - 1955 - Saïgon, le ministre PLEVEN et le génaral ELY - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___972

IMG 1 - 972 - 1954/55 - Débarquement à Nha-Trang - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___973

IMG 1 - 973 - 1954/55 - Rassemblement de jonques - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___974

IMG 1 - 974 - 1954/55 - (Pestre Olivier, fils de Bernard) - Cascades de Dalat - (Q/M mécano, F A S, Cantin André)

IMG_1___975

IMG 1 - 975 - 1955, Volley-Ball sur le P A Bois Belleau - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___976

IMG 1 - 976 -  1955 - Après l'effort, le réconfort, la belote c'est moins physique - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___977

IMG 1 - 977 - 1954/55 - Un village vietnamien - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___978

IMG 1 - 978 - 1955 - Pot de départ du pacha GOUVA, peut-être un service à Thé ??? - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___979

IMG 1 - 979 - 1954/55 - Peu de vent, il faut ramer - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___980

IMG 1 - 980 - 1954/55 - Les autochtones nous approvisionnent en noix de coco - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___981_

IMG 1 - 981 - 1954/55 - Remarquez la poupée guignol fixée au mât - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___982

IMG 1 - 982 - 1954/55 - Beau python - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___983

IMG 1 - 983 - 1954/55 - Opération avec des L V T - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___984

IMG 1 - 984 - 1954/55, opération combinée, certainement avec la légion - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___985

IMG 1 - 985 - 1954/55 - Baignade autorisée, mais pas au-dessus des genoux... (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___986

IMG 1 - 986 - 1954/55 - Des anciens pourront-ils me donner le nom de cette localité ? - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___987

IMG 1 - 987 - 1954/55 - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___988

IMG 1 - 988 - 1954/55 - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___989

IMG 1 - 989 - 1954/55 - Saïgon, musée d'histoire situé à côté du jardin botanique et à 300 mètres des casernements de l'infanterie coloniale, quartier Martin des Pallières - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG 1 - 989_1

IMG 1 - 989/1 - Photo prise en 2008 par M. PUYO Jean-Yves -

IMG_1___990

IMG 1 - 990 - 1954/55 - Superbe plage bordée de cocotiers - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___991

IMG 1 - 991 - 1954/55 - Une météorite tombée du ciel ... (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___992

IMG 1 - 992 - 1954/55 - Embarquement pour une séance de saut - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___993

IMG 1 - 993 - 1954/55 - Et voilà le grans saut, les articulations ne vont pas trop souffrir, le sol a l'air gorgé d'eau - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG 1 - 994

IMG 1 - 994 - 1954/55 - Une stèle en l'honneur de ??? - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___995

IMG 1 - 995 - 1954/55 - "beatchage" d'un L C M  - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___996

IMG 1 - 996 - 1954/55 -  La gare de ??? - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___997

IMG 1 - 997 - 1954/55 - Nettement moins d'affluence qu'à Montparnasse ou à la gare de Lyon - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___998

IMG 1 - 998 - 1954/55 - À l'extrême gauche, le pacha: GOUVA - (Pestre Olivier, fils de Bernard)

IMG_1___999

IMG 1 - 999 - 1954/55 - (Pestre Olivier, fils de Bernard) - Escorteur de 2ème classe: Savorgnan de Brazza F 733 - (Le Goff Michel)

IMG_1___1000

IMG 1 - 1000 - 1954/55 - (Pestre Olivier, fils de Bernard) - PC P 626 Pnom-Penh - (Le Goff Michel)