la  B L M E O

Brigade Légère Marine d'Extrême-Orient, de la compagnie Nyo, puis compagnie Merlet, la B M E O, ensuite la compagnie Jaubert: (Octobre 1944  au 01 01 1948), à la création du commando Jaubert le 01 01 1948.
Charles GOARIN va nous faire revivre son épopée au R B F M en Indochine. Malheureusement décédé, ces images ont été transmises par son fils: Patrick. Merci.

Le R B F M en Indochine:

- Opérations en Cochinchine  (Saïgon)

- Bassin du Donaï (prise de Tan Uyen) dans la région de Bentré

- Transformation en régiment amphibie d'assaut

- 06 03 1946, débarquement au Tonkin

- Sécurité d'Haïphong en baie d'Along et de Hanoï

- Delta du Mékong et presqu'île de Camao

En Mars-Avril 1947, le RBFM est regroupé au Cap Saint Jacques et après une prise d'armes d'adieu, embarque pour la France, il arrivera à Toulon le 16 Mai et sa dissolution intervient le 20 Mai 1947. Le 07 07 1947, le régiment est cité à l'ordre de l'armée de Mer et son drapeau reçoit le CG des TOE avec palme.

BLMEO1e_DCEO_Cie_Reconnaissance_Fusilliers_Marins_A_Aug_St_BCdo_Marine_Indochine__19_

Post__le_8_d_ce_7_de_Toulonimg131R

IMG 11- 0 - LECLERC, commandant en chef du premier corps expéditionnaire en Indochine dont le BLMEO et le RBFM faisaient partie - De Charles GOARIN, dépôt de Toulon 1947 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Maisse_1

IMG 11 - 2 - Gare de Maisse (91) départ pour marine Indochine, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Maisse_3

IMG 11 - 3 - Gare de Maisse (91), départ pour marine Indochine, 1946 dans les wagons à bestiaux ( comme en 14: 10 chevaux en long et 30 hommes) - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Maisse_5

IMG 11 - 4 - Gare de Maisse (91), départ pour marine Indochine, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Maisse_7

IMG 11 - 5 - Gare de Maisse (91), départ pour marine Indochine, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Maisse_8_ne_jamais

IMG 11 - 6 - 1946, Gare de Maisse (91), départ pour marine Indochine, ne jamais mettre en joue, surtout avec une "Sten" - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Maisse_9

IMG 11 - 7 - Gare de Maisse (91) départ pour marine Indochine, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_1

IMG 11 - 7/1- 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_2

IMG 11 - 7/2 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_3

IMG 11 - 7/3 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_4

IMG 11 - 7/4 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_5

IMG 11 - 7/5 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_6

IMG 11 - 7/6 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_7

IMG 11 - 7/7 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 7_7_1

IMG 11 - 7/7/1 - 1946, gare de Maisse -  (Gaillepand Philippe, fils de Lucien) -

IMG 11 - 7_7_2

IMG 11 - 7/7/2 - 1946, gare de Maisse - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien) -

IMG 11 - 7_7_3

IMG 11 - 7/7/3 - GAILLEPAND Lucien - (Gaillepand Pihilippe, son fils)

IMG 11 - 7_7_4

IMG 11 - 7/7/4 - GOARIN Charles, escale chez Joseph et Marie - (Patrick, son fils)

IMG_11___7_8

IMG 11 - 7/8 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_9

IMG 11 - 7/9 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_10

IMG 11 - 7/10 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_11

IMG 11 - 7/11 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_12

IMG 11 - 7/12 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_13

IMG 11 - 7/13 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_14

IMG 11 - 7/14 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___7_15

IMG 11 - 7/15 - 1946, gare de Maisse (91), départ du R B F M pour l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 8

IMG 11 - 8 - 1946 - De Maisse, arrivée à Marseille et embarquement pour l'Indochine (Marine Indochine) - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Route_2

IMG 11 - 9 - 1946 - Marseille, embarquement pour l'Indochine (Marine Indochine) - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Route_6

IMG 11 - 10 - 1946 - Au revoir Toulon pour certains, adieu pour d'autres ... Départ pour marine Indochine - On distingue parfaitement en arrière plan les hangars de la B A N  de Saint Mandrier ainsi que la vigie de Cépet - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Route_13

IMG 11 - 11 - 1946, destination l'Indochine. L'entrée du canal de Suez, d'un côté Port-Saïd, de l'autre Port- Fouad - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Route_15

IMG 11 - 12 - Le canal de Suez, 1946, destination l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Route_16

IMG 11 - 13 - Le canal de Suez, 1946, destination l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 14

IMG 11 - 14  - 1946, destination l'Indochine. le canal de Suez - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___15_

IMG 11 - 15 - Monument élevé à la mémoire des marins du "Requin" et "D'Entrecastreau" tombés en défendant le canal - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Ce monument qui est toujours visible près d'Ismaïlia, lorsqu'on traverse le canal de Suez n'est pas spécialement dédié aux marins. Il s'agit d'un monument commémoratif de la défense du canal en 1915 par les contingents français, anglais, égytiens et italiens - (Le Coustour)

Route_21_Port_Sa_d

IMG 11 - 16 -1946, destination l'Indochine: Port-Saïd - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 17

IMG 11 - 17 - 1946, destination l'Indochine. Le "Duquesne" à Aden - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 17_1

IMG 11 - 17/1 - 1946, destination: Indochine - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 17_2

IMG 11 - 17/2 - 1946, destination Indochine - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 17_3

IMG 11 - 17/3 - 1946, destination: Indochine - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

 

Route_23_Aden_l_quesne_1946

IMG 11 - 18 - 1946, destination l'Indochine. Le "Duquesne" dans la rade de Toulon, on aperçoit parfaitement sur l'arrière de la deuxième cheminée la tour de la direction du port - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Route_25

IMG 11 - 19 - 1946,destination l'Indochine, vue partielle d'Aden par un hublot - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Trincornalee_1

IMG 11 - 20 - La B L M E O, (Brigade Légère Marine d'Extrême Orient) en 1946 à Trincomalee ( Ceylan), c'est elle qui formera la compagnie Jaubert et ensuite le commando Jaubert, GOARIN Charles en fait partie - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Trincornalee_2

IMG 11 - 21 - La B L M E O à Trincomalee, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Trincornalee_3

IMG 11 - 22 - Trincomalee, 1946, la B L M E O y fait escale - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 23

IMG 11 - 23 - La B L M E O à Trincomalee, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Trincornalee_5

IMG 11 - 24 - La B L M E O à Trincomalee, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 25

IMG 11 - 25 - Trincomalee, 1946, il n'y avait que la B L M E O, je pense que ce sont des marins anglais, GOARIN Charles a dû participer à des bagarres homériques- (Goarin Patrick, fils de Charles)

Trincornalee_7

IMG 11 - 26 - B L M E O à Trincomalee, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 27

IMG 11 - 27 - B L M E O à Trincomalee, 1946 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 28

IMG 11 - 28 - B L M E O à Trincomalee, 1946, en arrière plan: ils avaient déjà inventé le saut à l'élastique!!! - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 28_1

IMG 11 - 28/1  - Trincomalee, 1946 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

Trincornalee_10_X_Ch

IMG 11 - 29 - Le B L M E O à Tricomalee, 1946, marqué x = Charles GOARIN - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Trincornalee_11

IMG 11 - 29/1 - Le B L M E O sur une plage à Trincomalee, 1946(Goarin Patrick, fils de Charles)

Trincornalee_12_lieu_debout

IMG 11 - 30 - Le B L M E O à Trincomalee, 1946, un plongeoir de fortune, 3ème en partant de la droite: Charles GOARIN - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Ch_G___droite

IMG 11 - 31  - B L M E O, 1946 Charles GOARIN à droite. La vedette, c'est ce python de très belle taille dont la chair est très recherchée, goût de veau un peu fade, plat très onéreux quand servi dans les restaurant locaux. (Goarin Patrick, fils de Charles)

Indochine_mais_o_

IMG 11 - 32 - B L M E O 1946. Bien que ... les anacondas vivent plutôt en Amérique du Sud, c'est un cousin germain. (Goarin Patrick, fils de Charles)

Indochine_1946_au_centre

IMG 11 - 33 - B L M E O, 1946 au centre Charles GOARIN. (Goarin Patrick, fils de Charles) - Le capitaine de frégate JAUBERT commandant la flottille fluviale est mortellement blessé à bord de la vedette sur laquelle il allait faire une reconnaissance devant Than-Uyen pour voir si le village était sérieusement défendu, tenant à être toujours à la pointe du combat. Sa vedette lente, basse sur l'eau, absolument pas protégée contre les balles, mais pourvue cependant d'une mitrailleuse, a été cueiliie par des rafales de plusieurs fusils mitrailleurs alors qu'elle arrivait au confluent des deux bras du Donai. Une des premières rafales brise les deux jambes du Cdt JAUBERT, une autre atteint la mitrailleuse qui s'enraye, crève le réservoir d'essence de la vedette et touche en plusieurs endroits son moteur qui s'arrête et l'embarcation en panne, entraînée par le courant se met à dériver vers le village encore aux mains des rebelles pendant que le tireur de la mitrailleuse est tué, le patron et un homme blessés. Le L/V NOUGARÈDE, de l'état-major de la  B M E O qui accompagne le Cdt JAUBERT réussit heureusement à interrompre cette course vers le Viet-Minh en mouillant l'ancre rapidement. Le Cdt JAUBERT succombera à ses blessures  quelques jours après à Saïgon - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

INDOCHINE1ERE_CAMPAGNE

IMG 11 - 34 - B L M E O, 1946. (Goarin Patrick, fils de Charles) - Au cours d'une petite escarmouche, la flottille perd encore un officier: l'E/V ICHON, jeune et ardent, frappé d'une balle sur le pont du L C V P qu'il commandait - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

IMG 11 - 35

IMG 11 - 35 - B L M E O , Haïphong - (1945-1946) - (Goarin Patrick, fils de Charles) - À gauche: GAILLEPAND Lucien - (Gaillepand Philippe, son fils) C'est par un des nombreux "snippers" qu'est blessé mortellement l'E/V de MONTFORT, commandant la Cie Jaubert qui avait, jusqu'à ce moment mené magnifiquement l'attaque, alors qu'il observait la situation du toit d'une maison qui venait d'être prise et qu'on était en train de fouiller. Au cours de ces combats de rue, quelques temps avant d'être atteint, l'E/V de MONTFORT repoussait du pied les grenades qui lui avaient été lancées avant qu'elles n'éclatent - (Les fusiliers marins en Indochine - CA Robert KILLIAN)

IMG 11 - 36

IMG 11 - 36 - Chenillette (Bren Carrier) du R B F M au Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 36_1

IMG 11 - 36/1 - Chenilette Bren Carrier au Tonkin - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

Tonkin

IMG 11 - 37 - Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Le commandement a donc décidé d'implanter à Hanoï un escadron du R B F M avec ses L C A et deux L C M de la 1 ère F F F M qui, outre ses autres obligations, servira de groupe d'intervention en cas d'attaque sur les itinéraires Hanoï-Haïphong, Hanoï-Nam-Dinh. Cet escadron concourra aussi à la défense d'un petit secteur de la ville en cas de troubles. Il constituera en outre une base fluviale de la B M E O - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

BMEO_Ch

IMG 11 - 38  - 1945/48 - BLMEO - à gauche GOARIN Charles - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Le canal des "Bourbons" fait communiquer, par le lac Trai et le canal du Riz, le port de Haïphong sur le Cua-Cam avec le fleuve rouge qui passe à Hanoï, mais se jette dans la mer très loin de Haïphong; son estuaire, très changeant, n'est pas utilisable - (Les fusiliers marins en Indochine - CA Robert KILLIAN)

img196

IMG 11 - 39 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles) - L'île de la Cat Ba, la batterie d'Apowan et la petite ville du même nom qu'elle surplombe sont occupées sans coup férir par le commando Jaubert et un détachement de la Cie de transmission débarqués par surprise par les Landing Crafts de la Flottille, grâce à l'aide clandestine de la Congrégation chinoise d'Apowan, préparée depuis Décembre par le L/V NOUGAREDE, chef du 2 ème bureau le la B M E O - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

img197

IMG 11 - 40  - 1945/46 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Fidèle à sa devise "Marine tient Empire" la B M E O vient d'écrire en Indochine une page glorieuse de l'histoire coloniale française. Les efforts, les souffrances, les sacrifices, la vie dure sous un climat pénible et dans une nature hostile, les joies aussi et les satisfactions des fusiliers marins partis tous volontaires, pleins d'enthousiasme derrière le général LECLERC, pour libérer les divers pays d'Indochine de leurs occupants nippons ou de leurs éléments indigènes troubles, sanguinaires et agités,, installés par les japonais, et y ramener la paix française,,méritent d'être connus, ne serait-ce que par leurs camarades marins. - (Les fusiliers marins en Indochine - CA Robert KILLIAN)

img198

IMG 11 - 41 - 1945/48 - BLMEO - F M BAR M 1918 A 2 (Browning Automatic Rifle) - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img199

IMG 11 - 42 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Toutes ces difficultés, toutes ces fatigues, toutes ces épreuves ont été  surmontées grâce à l'ardent patriotisme des fusiliers marins et de leurs chefs, à leur foi dans la mission qui leur était confiée, à leur enthousiasme, à leur tenacité, à leur endurance, et surtout à l'esprit de corps qui les animait tous - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

img200

IMG 11 - 43 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Ils ont été dignes tous ces marins en kaki de la  B M E O. Ils ont contribué pour une grande part au succès de toutes les opérations ou de pacification de l'Indochine. Toujours à la pointe du combat, partout où l'on se battait, où il fallait aider leurs camarades de l'armée à lutter et à vaincre, ou leur apporter vivres et munitions au prix de mille dangers, de la frontière du Siam à celle de Chine, sur les fleuves et les milles canaux et rivières de cochinchine, d'Annam et du Tonkin, on a vu leurs pompons rouges et leurs ancres croisées sur le bras gauche, à tel point qu'ils semblaient beaucoup plus nombreux qu'ils n'étaient en réalité - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

img201Cochinchi_nt_le_paddy

IMG 11 - 44 - 1945/48 - BLMEO - Les vietnamiens battent le paddy - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img204

IMG 11 - 45 - 1945/47 - BLMEO - Ces buffles sont domestiqués - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img206

IMG 11 - 46 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles) - L'activité consiste à effectuer de nombreuses patrouilles dans les petits villages et lutter contre les tentatives incessantes de pénétration ennemie qui franchiraient le Song-Tan-Bac - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

img209

IMG 11 - 47 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img210

IMG 11 - 48 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img213

IMG 11 - 49 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles) -

img214peut__tre_

IMG 11 - 50 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11- 51

IMG 11 - 51 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Le terrible été tonkinois a commencé depuis le milieu de Mai à s'appesentir lourdement sur les épaules des fusiliers marins. L'odieuse "bourbouille", cette plaie des pays tropicaux s'est abattue sur la plupart d'entre eux, les dartres annamites ont redoublé leurs attaques; la fatigue de l'existence de veilles perpétuelles contre un ennemi non officiel, mais agissant dans l'ombre a commencé à se faire sentir par la même occasion. L'écho enfin des violentes attaques contre la campagne d'Indochine et les troupes qui y combattent, auxquelles se livrent certains partis politiques, mêlant leur propagande néfaste à celle du Viet-Minh sont vivement ressenties et ont commencé à entamer le dynamisme de ceux qui, depuis 8 mois sont partis de France pleins d'ardeur et piétinent à Haïphong depuis 4 mois passés - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

IMG 11 - 52

IMG 11 - 52 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img219Ha_phong_probablement

IMG 11 - 53 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles)

29_ao_t_1946__2

IMG 11 - 54 - 29 08 1946 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Ch

IMG 11 - 55 - 1945/48 - BLMEO - à droite GOARIN Charles - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Ch

IMG 11 - 56 - BLMEO - 1945/48 - GOARIN Charles à gauche - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 57

IMG 11 - 57 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 58

IMG 11 - 58 - 1945/48 - BLMEO, 1er plan de dos: VILLETTE Adolphe - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img224

IMG 11 - 59 - 1945/48 - BLMEO - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img226

IMG 11 - 60 - 1947, flottille amphibie du Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img227

IMG 11 - 61 - 1947, flottille amphibie du Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img228

IMG 11 - 62 - 1947, flottille amphibie du Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img231

IMG 11 - 63 - 1947, flottille amphibie du Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles) - La flottille fluviale contribue au nettoyer une zone comprise entre la route d'Haïphong-Hanoï, le song Bach et le Song Binh - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

img232

IMG 11 - 64 - 1947, flottille amphibie du Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Les landing Crafts aident à reprendre Quang Yen qui commande la liaison par les rivières et canaux avec la baie d'Along et Hongay, et à nettoyer les abords de cette ville, qui, pendant longtemps a été un centre important du Viet-Minh ou du Dong-Mi-Noi et les troupes vietnamiennes - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert Killian)

img233

IMG 11 - 65 - 1947, flottille amphibie du Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles)

BMEO

IMG 11 - 66 - B M E O 1945 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img002

IMG 11 - 67 - B M E O - 1945 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img003

IMG 11 - 68 - B M E O -1945 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img005

IMG 11 - 69 - B M E O - 1945 - (Goarin Patrick, fils de Charles)

PORT_WALLUT_1

IMG 11 - 70 - 1946 RBFM, Tonkin - Port Wallut - (Goarin Patrick, fils de Charles)

PORT_WALLUT_2

IMG 11 - 71 - 1946 -RBFM, Tonkin - Port Wallut - (Goarin Patrick, fils de Charles)

PORT_WALLUT_3

IMG 11 - 72 - 1946 - RBFM, Tonkin - Port Wallut - (Goarin Patrick, fils de Charles)

PORT_WALLUT_4

IMG 11 - 73 - 1946 - RBFM, Tonkin - Port Wallut - (Goarin Patrick, fils de Charles)

PORT_WALLUT_5

IMG 11 - 74 - 1946 - RBFM, Tonkin - Port Wallut - (Goarin Patrick, fils de Charles)

PORT_WALLUT_TON_N_RBFM_1946

IMG 11 - 75 - 1946 - RBFM, Tonkin, Port Wallut - (Goarin Patrick, fils de Charles)

HAIPHONG_1

IMG 11 - 76 - 1945 - Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles) - C'est un groupe de la flottille de fusiliers marins transportant sa compagnie de commandos, la compagnie Jaubert qu'est réservé l'honneur de mettre les pieds sur la terre tonkinoise et d'y hisser à nouveau les couleurs françaises sur les rives de cette coupure qui sera gardée pendant le passage des navires et jusqu'à nouvel ordre - (Les fusiliers marin en Indochine - CA Robert KILLIAN)

IMG 11 - 77

IMG 11 - 77 - 1945 - Dans une rue d'Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Haïphong construite sur la rive droite du Cua-Cam est composée d'une ville européenne accolée à une ville chinoise et annamite, séparée des faubourgs Ouest et Sud par un vaste boulevard et du faubourg Est par un canal. Le faubourg Est limité par le canal Song Tan Bac, le Cua Cam au bord duquel il est construit et un autre canal rectiligne appelé coupure de Haly, constitue l'île de Haly où sont installés de nombreux entrepôts de riz, une filature, des ateliers industriels (S A C R I C),les services de la douane et de l'ancienne marine à Haïphong - (Les fusiliers marins en Indochine - CA Robert Killian)

HAIPHONG_ENTERREMENT_2

IMG 11 - 78 - 1945 - Enterrement à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Lorsque les troupes françaises débarquent à Haïphong, la flottille des fusiliers marins est encore en tête des troupes. Après avoir défilé devant la ville pour gagner les emplacements de débarquement du faubourg Est, tandis que les acclamaient tous les français d'Haïphong massés sur les quais, qui avaient eu une fameuse émotion l'avant-veille mais pas de dommages, les L C A s'accostent aux cales de la cimenterie des "Ciments d'Indochine" où ils déposent les fusiliers marins de la compagnie de commandos, la première troupe française à y prendre pied - (Les fusiliers marins d'Indochine - C A Robert KILLIAN)

HAIPHONG_ENTERREMENT_3

IMG 11 - 79 - 1945 - Enterrement à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Une épidémie de typhus récurrent, aggravé par la famine qui règne ici depuis des mois, sème en effet, un peu partout, chaque jour les cadavres de pauvres Nha-Qué morts d'épuisement ou de maladie - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

HAIPHONG_ENTERREMENT

IMG 11 - 80 - 1945 - Enterrement à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Il faut alimenter en eau 40 000 chinois environ, la population française moins nombreuse et l'armée, si l'on ne veut pas que Haïphong soit bientôt la proie du choléra et du typhus. Un puits creusé à une allure record par les marins du R B F M sur le petit square devant la banque d'Indochine et le cantonnement de son bureau administratif, a un immense succès parmi les chinois de la rue du commerce - (Les fusiliers marins en Indochine - CA Robert KILLIAN)

IMG 11 - 81

IMG 11 - 81 - 1946 - La baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img234_1946_car_aux_parents

IMG 11 - 82 - Carte envoyée par Charles GOARIN, en 1946, à ses parents - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img237_Along_3

IMG 11 - 83 - 1946 - La baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 84

IMG 11 - 84 - 1946 - Charles GOARIN découvre la baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 85

IMG 11 - 85 - 1946 - Et qu'y découvre - t-on dans cette fameuse baie ? des sirènes - (Goarin Patrick, fils de Charles)

img240_Along_5__qu__par_LCA

IMG 11 - 86 - 1946 - Sampan remorqué par un LCA, découvrir la baie d'Along dans ces conditions ! une pure merveille - (Goarin Patrick, fils de Charles)

RBFM_1

IMG 11 - 87 - 1947 - Le RBFM  quitte Saïgon  pour la France - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Chaque paquebot arrivant de France a amené des marins pleins de santé et d'ardeur qui, petit à petit, ont relevé dans la jeune "Force amphibie de la marine en Indochine" la plupart des vieux fusiliers marins de la B M E O, partis en 1945 et y ont comblés les  vides laissés par ceux qui y sont tombés, pour rétablir la paix française dans ce coin du monde, tout le long de la route parcourue: en Cochinchine, au Cambodge, en Annam, au Tonkin, et par ceux qui, blessés ou abattus par le climat meurtrier, ont dû être rapatriés - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

RBFM_2

IMG 11 - 88 - 1947 - Le RBFM quitte Saïgon vers la France, avec son drapeau - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Le R B F M, la Cie de transmission, la Cie marine de réparation et certains des anciens des deux flottilles de fusiliers marins vont quitter l'Indochine demain à bord du "Duquesne", et dans quelques jours, sur d'autres navires de guerre qui les ramèneront à Toulon, d'où la plupart d'entre eux sont partis en 1945, en patrticulier le régiment blindé à bord du "Tourville" et du "Savorgnan de Brazza - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

RBFM_3

IMG 11 - 89 - 1947 - Le RBFM quitte Saïgon: destination la France - (Goarin Patrick, fils de Charles)

RBFM_4

IMG 11 - 90 - 1947- Le RBFM quitte Saïgon pour rejoindre la métropole après plus de deux années de combats - (Goarin Patrick, fils de Charles)

RBFM_5

IMG 11 - 91 - 1947 - Le RBFM  quitte l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

RBFM_6

IMG 11 - 92 - 1947 - Honneurs rendus par la légion au RBFM qui quitte l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Le drapeau et un gros détachement de la 13 ème demi-brigade de la légion étrangère, avec sa musique, sont venus, ce soir sur la quai, face au "Duquesne" rendre les honneurs au drapeau du R B F M, entouré des fanions des escadrons au moment de leur embarquement et au régiment qui s'en va - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)


RBFM_7

IMG 11 - 93 -   (Goarin Patrick, fils de Charles) - Le général commandant les troupes françaises en Extrême-Orient a tenu, lui aussi, à venir saluer le glorieux emblème avant son départ et à dire adieu à ce régiment quittant son commandement. Malgré la joie de rentrer au pays que tous éprouvent, beaucoup d'yeux sont mouillés, lorsqu'a retenti la Marseillaise, pendant que la légion et le régiment blindé, fac à face,  présentaient les armes et que les drapeaux s'inclinaient - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

RBFM_8

IMG 11 - 94 - 1947 - La légion défile devant le RBFM qui quitte l'Indochine - (Goarin Patrick, fils de Charles)

RBFM_9_d_tails

IMG 11 - 95 - 1947 - Le RBFM embarque sur le "Duquesne" pour rejoindre la France - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Tous pensent à ceux qui, partis joyeux et enthousiastes, il y a 18 mois, à bord d'un bateau tout semblable à celui-ci, manquent à l'appel et ne rentreront pas... Et pensent peut-être aussi que leur beau régiment allait lui aussi disparaître après avoir promené ce drapeau de la Normandie à Berchtesgaden et de Saïgon à la frontière de Chine - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

RBFM_9_embarque_u__Duquesne

IMG 11 - 96 - 1947 - Rapatriement du RBFM vers la France sur le "Duquesne" , pour l'anecdote: Charles GOARIN fera le stage commando "Duquesne" en 1948 - (Goarin Patrick, fils de Charles) - L'escadron de tradition du 1 er R F M, relevé également, a bien souvent combattu durement en Cochinchine avec ceux du R B F M et des flottilles des fusiliers marins, tout en assurant la garde de l'amiral, haut commissaire.  Il a embarqué avant-hier à bord du "Dixmude" pour rentrer en France. Un détachement de marins de la marine en Indochine a rendu les honneurs lorsqu'il a quitté cette terre, et son drapeau lourd de décorations, entouré des fanions de ses escadrons dissous après la campagne de France, riches de la gloire et de ses souvenirs accumulés de Bir-Akheim à Rome et à Sienne, de Toulon au Rhin et en Cochinchine - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Retour_3

IMG 11 - 97 - Avril 1947, fin de la première campagne, retour en France à bord du "Duquesne", la mer est calme - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Retour_5_a

IMG 11 - 98 - Avril 1947, fin de la première campagne, retour en France à bord du "Duquesne", la mer est démontée - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Retour_32_O___p_t_Marseille

IMG 11 - 99 - 1947, retour en France canal de Suez - (Goarin Patrick, fils de Charles) - La page est tournée. La "Force amphibie de la marine en Indochine" en commence une autre avec des hommes nouveaux, mais une tradition, pas encore très vieille qu'ils n'ont qu'à suivre a été créée par ceux de la  B M E O, par leurs efforts, leur tenacité, leur foi ardente et leur sang. Elle se remplira vite cette page, car la tâche n'est pas encore terminée et il ne faut pas faire mentir la devise de la brigade marine qu'elle a fait sienne: "Marine tient Empire" - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Retour_33_Port_Sa_d

IMG 11 - 100 - 1947, retour en France, Port-Saïd - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Retour_34_Malte

IMG 11 - 101 - 1947, retour en France, escale à Malte - (Goarin Patrick, fils de Charles)

Retour_13

IMG 11 - 102 - 1947, fin de la première campagne - Bonjour Marseille, et un pastis peuchère.... - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Le "Duquesne " et le "Dixmude" sont arrivés à Toulon. Au cours d'une dernière prise d'armes, le  R B F M, l'escadron du 1er  R F M et la Cie marine de transmission sont passés en revue par le ministre de la marine et le chef d'état-major général de la marine, venus à Toulon les accueillir. Les drapeaux et fanions sont réunis par le ministre à l'école des fusiliers commandos, qui les gardera. Trois belles unités ont disparu de la marine - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Post__le_13_oct_e_Marseille

IMG 11 - 103 - Le "Pasteur", paquebot emblématique spécialement utilisé pendant la guerre d'Indochine comme transport de troupe. De Charles GOARIN, 1948, avant de partir pour Marine Indochine en 2ème campagne - (Goarin Patrick, fils de Charles)

La compagnie de fusiliers marins "Jaubert"

- Les pachas: L/V De MONTFORT, E/V  SENAC jusqu'au  01 06 1947, SAINT JOHN De CREVECOEUR Philippe jusqu'au 230 10 1947, date à laquelle il a été tué.

crevecoeur_58

IMG 11 - 104  - (Fritsch Marcel)

Sans_titre_1

IMG 11 - 105 - Cie Crèvecoeur, 1948 - Debout, de G à D: SIMON, BIENVENU, RAGUENESSE, BLANCHETTE, , FRITSCH Marcel, PICARD, CUNI, à genoux, de G à D: VERNET, TASSIN, BROSSARD, JAUNET - (Fritsch Marcel)

Sans_titre_2

IMG 11 - 106 - Cie Crèvecoeur 1949 - (Fritsch Marcel)

Sans_titre_5

IMG 11 - 107 - Hanoï 1948, Cie Crèvecoeur - (Fritsch Marcel)

crevecoeur_59

IMG 11 - 108 - Cie Crèvecoeur, 1949, FRITSCH Marcel avec le FM Bren - (Fritsch Marcel)

Sans_titre_1

IMG 11 - 112 - VILLERS Edouard 1947, compagnie Jaubert, 3 ème section en route vers l'Indochine, curieux le béret, mais il faut dire qu'à l'époque le béret vert n'était pas encore inventé, on ne connaissait que celui du N° 4 commando - (Villers Odette, son épouse)

IMG_11___113

IMG 11 - 113 - 1947,à gauche: VILLERS Edouard en route vers l'Indochine, compagnie Jaubert 3 ème section - (Villers Odette, son épouse)

IMG_11___114

IMG 11 - 114 - 1947, VILLERS Edouard en route vers l'Indochine, compagnie Jaubert 3 ème section, breveté fusilier et commando au stage " Suffren" en 1946 - (Villers Odette, son épouse)

IMG_11___115

IMG 11 - 115 - 1947, VILLERS Edouard en route vers l'Indochine - (Villers Odette, son épouse)

IMG_11___116

IMG 11 - 116 - 1946, Haïphong, Tonkin, le PC du R B F M - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___117

IMG 11 - 117 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___118

IMG 11 - 118 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___119

IMG 11 - 119 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___120

IMG 11 - 120 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___121

IMG 11 - 121 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M , rue de la Marine - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___122

IMG 11 - 122 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___123

IMG 11 - 123 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___124

IMG 11 - 124 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___125

IMG 11 - 125 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___126

IMG 11 - 126 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___127

IMG 11 - 127 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___128

IMG 11 - 128 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___129

IMG 11 - 129 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M, rue de la Marine - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___130

IMG 11 - 130 - 1946, Haïphong, Tonkin, le R B F M - (Goarin Patrick, fils de charles)

IMG_11___131

IMG 11 - 131 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 132

IMG 11 - 132 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___133

IMG 11 - 133 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___134

IMG 11 - 134 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___135

IMG 11 - 135 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 135_1

IMG 11 - 135/1 - 1946 - Haïphong - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG_11___136

IMG 11 - 136 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___137

IMG 11 - 137 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 137_1

IMG 11 - 137/1 - 1946/48 - Le R B F M à Haïphong - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 138

IMG 11 - 138 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___139

IMG 11 - 139 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 140

IMG 11 - 140- 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___141

IMG 11 - 141 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 142

IMG 11 - 142 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 143

IMG 11 - 143 - 1946 - Le R B F M à Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Il faudra 5 à 6 jours à l'armada des transports pour arriver à pied d'oeuvre à proximité de l'entrée du chenal de la rivière d'Haïphong et la dernière marée haute favorable du début de Mars permettant la remontée de cette rivière par tous les navires dont le chargement aura été effectué de telle manière que le tirant d'eau n'excède pas 6 mètres. (Les fusiliers marin en Indochine - C A Robert KILLIAN)

IMG_11___144

IMG 11 - 144 - 1946 - Le R B F M À Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Les hommes de troupe sont maintenant autorisés à aller en ville en nombre restreint et pendant quelques heures par jour, ce qui est une détente morale, il est vrai - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

IMG 11 - 144_1

IMG 11 - 144/1 - 1946, Haïphong - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 144_2

IMG 11 - 144/2 - 1946, Haïphong - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien) -

IMG_11___145

IMG 11 - 145 - 1946 -  Le R B F M dans le Haut Tonkin - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 146

IMG 11 - 146 - 1946, R B F M, Haïphong - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___147

IMG 11 - 147 - 1946, le R B F M, une jonque chinoise à Port Wallut - (Goarin Patrick, fils de Charles) - Depuis l'installation du détachement du R B F M et de ses L C A et L C S à Port-Wallut, l'organisation dans l'île de Kebao (Port-Wallut) et les îles voisines, d'un réseau d'alerte, permettait de déclencher des éléments d'intervention. Ces mesures, jointes à l'exécution de patrouilles incessantes de jour et de nuit par les petits navires de la B M E O, stationnés à Port-Wallut ou Watchai (Hongay), ont permis d'obtenir des résultats très encourageants, ceux que l'on recherchait du reste - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

IMG_11___148

IMG 11 - 148 - 1946, le R B F M à la frontière chinoise - (Goarin Patrick, fils de Charles) - La B L M E O va occuper Thien-Yen, s'emparer de Dam-Ha, de Hacoi et de la région côtière pour y faire cesser l'anarchie et les troubles violents dont elle est le théâtre, afin de faciliter le travail de répression de la piraterie et de la contrebande d'armes en contrôlant les villages de la côte. Ces villages sont les repaires de pirates et de contrebandiers occasionnels de plus en plus nombreux - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

IMG 11 - 149

IMG 11 - 149 - 1946, le R B F M à la frontière chinoise - (Goarin Patrick, fils de Charles) - La prise de Dam-Ha avait été si vivement menée par le R B F M, très en avance sur l'horaire prévu, que le bouillant Cdt de la "Gazelle", bien connu du corps expéditionnaire, aussi bien en Cochinchine qu'au Tonkin, où ce navire avait souvent aidé les troupes par son intervention, voyant dans ses jumelles les troupes s'agiter, allait déclencher un feu violent, qui eût été bien plus meurtrier, pour les fusiliers marins du R B F M que celui de l'ennemi, lorsque l'apparition de nos couleurs sur la maison très visible où elles avaient été hissées, le fit à temps renoncer à son projet - (Les fusiliers marins en Indochine - CA Robert KILLIAN)

IMG_11___150

IMG 11 - 150 - 1946, le R B F M à la frontière chinoise - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___151

IMG 11 - 151 - 1946, le R B F M à la frontière chinoise - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___152

IMG 11 - 152 - 1946, avec le R B F M - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___153

IMG 11 - 153 - 1946, avec le R B F M - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___154

IMG 11 - 154 - 1946, avec le R B F  M- (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___155

IMG 11 - 155 - 1946, avec le R B F M - (Goarin patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 156

IMG 11 - 156 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___157

IMG 11 - 157 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils der Charles)

IMG_11___158

IMG 11 - 158 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___159

IMG 11 - 159 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 160

IMG 11 - 160 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___161

IMG 11 - 161 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___162

IMG 11 - 162 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___163

IMG  11 - 163 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___164

IMG 11 - 164 - 1946, le R B F M  en baie d'Along - (Goarin patrick fils de Charles)

IMG_11___165

IMG 11 - 165 - 1946, le R B F M en baie d'Along, un débarquement quelque peu problématique - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___166

IMG 11 - 166 - 1946, le R B F M sur le "Duquesne" - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 167

IMG 11 - 167 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___168

IMG 11 - 168 - 1946, le R B F M en baie d' Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___169

IMG 11 - 169 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___170

IMG 11 - 170 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___171

IMG 11 - 171 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG_11___172

IMG 11 - 172 - 1946, le R B F M en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 188

IMG 11 - 188 - 08 05 1946, Hyères - Ces hommes portent l'insigne de la 1ère D F L (Division Française Libre) dont l'unité de cavalerie/reconnaissance était le 1er R F M (Régiment de Fusiliers Marins). Après avoir combattu en Lybie, en Tunisie, en Italie, en France (Provence, Alsace, Allemagne), ces volontaires partent pour l'Indochine. (Piermé Jean Bernard)

IMG 11 - 189

IMG 11 - 189 - Novembre 1945, Toulouse avant départ en Indochine - Dans l'attente du matériel - (Tochon-Ferdollet Ooger)

IMG 11 - 190

IMG 11 - 190 - Novembre 1945, Toulouse, remise du fanion par le L/V FRANÇOIS avant départ pour Lourdes - (Tochon-Ferdollet Roger)

IMG 11 - 191

IMG 11 - 191 - TOCHON-FERDOLLET Roger dans ses oeuvres - B M E O, Stage de moniteur E P G et des sports, rang de sortie: 2ème sur 34 - (Tochon-Ferdollet Roger)

IMG 11 - 192

IMG 11 - 192 - Novembre 1945, Mazargues, avant départ en Indochine - (Tochon-Ferdollet Roger)

IMG 11 - 193

IMG 11 - 193 - Haïphong 1947 - Défilé de la Cie Trans, garde d'honneur du fanion, de G à D: NEVEU, TOCHON-FERDOLLET Roger, GROLLEAU - (Tochon-Ferdollet Roger)

IMG 11 - 194

IMG 11 - 194 - 1947, Tonkin - TOCHON-FERDOLLET Roger sur une Harley-Davidson - (Tochon-Ferdollet Roger)

IMG 11 - 195

IMG 11 - 195 - 1947, Tonkin - Belle allure TOCHON-FERDOLLET Roger sur sa Harley-Davidson - (Tochon-Ferdollet Roger)

IMG 11 - 196

IMG 11 - 196 - 1945/47 - Assaut des P T T à Haïphong, à droite l'emplacement de l'obusier, en haut et à gauche (X), l'emplacement où se trouvait le Q/M 2 TOCHON-FERDOLLET Roger pour guider le tir de l'obusier. Le Q/M 1 GUICHARDAN Alphonse fut tué devant l'entrée principale - (Tochon-Ferdollet Roger)

IMG 11 - 197

IMG 11 - 197 - Gare de Maisse, le médecin - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 198

IMG 11 - 198 - Trincomalee - Troisième en partant de la gauche, avec des lunettes: GOARIN Charles, le deuxième a une infirmité..... - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 199

IMG 11 - 199 - G A du R B F M en mission en baie d'Along - (Goarin Patrick, fils de Charles)

IMG 11 - 200

IMG 11 - 200 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 201

IMG 11 - 201 - 1946/48 - La musique adoucit les moeurs - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 202

IMG 11 - 202 - 1946/48 - Cet enfant est l'objet de beaucoup d'attentions de la part des soldats - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 203

IMG 11 - 203 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 204

IMG 11 - 204 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 205

IMG 11 - 205 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien) -

IMG 11 - 206

IMG 11 - 206 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien) -

IMG 11 - 207

IMG 11 - 207 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien) -

IMG 11 - 208

IMG 11 - 208 - 1946/48 - Véhicule écologique - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien) -

IMG 11 - 209

IMG 11 - 209 - 1946/48 - J'ai besoin d'aide afin de déterminer avec pérécision le type de véhicule - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 210

IMG 11 - 210 - 1946/48 - En 2017 ça existe encore, même à Paris... (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 211

IMG 11 - 211 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 212

IMG 11 - 212 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 213

IMG 11 - 213 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 214

IMG 11 - 214 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien) 

IMG 11 - 215

IMG 11 - 215 - 1946/48 - Comment ne pas fraterniser avec ces enfants? - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 216

IMG 11 - 216 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 217

IMG 11 - 217 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 218

IMG 11 - 218 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 219

IMG 11 - 219 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 220

IMG 11 - 220 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 221

IMG 11 - 221 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 222

IMG 11 - 222 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 223

IMG 11 - 223 -1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 224

IMG 11 - 224 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 225

IMG 11 - 225 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 226

IMG 11 - 226 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 227

IMG 11 - 227 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 228

IMG 11 - 228 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 229

IMG 11 - 229 - 1946/48 - (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

IMG 11 - 230

IMG 11 - 230 - 1946/48 - La messe est dite..... (Gaillepand Philippe, fils de Lucien)

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Ils y étaient

Avis_aux_beaux_hommes

- Effectivement, le message de ce sergent recruteur ne s'adressait qu'aux " Beaux hommes", pour s'en convaincre, regardez les photos suivantes.

ARTU

ARTRU Louis - E/V - (+ Penfen) - Brevet Para N° 23508 du 27 05 1948

BARDET_Jacqueline

BARDET Jacqueline - S/OFF 1ère classe - (Marinette) - Les services féminins de la flotte ont quitté leur tenue bleue et leur élégant tricorne pour revêtir la tenue Kaki. Peu nombreuses et modestes, elles n'ont guère fait parler d'elles. Elles méritent pourtant qu'on connaisse leur rôle, car peu de femmes ont fait preuve de tant de dévouement - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

BARDET_Monique

BARDET Monique - S/Off 2 ème classe - (Marinette) - Elles ont d'abord été ambulancières et ont fait toutes les campagnes de 1943 à 1945 avec le 1er R F M ou avec le R B F M: débarquement en Normandie et en Provence, entrée à Paris, opérations en Alsace, en Italie et en Allemagne - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

BATTIN René - Mle: 2670 T 42 - Electricien - Tué à Haïphong

Insigne_B_M_E_O

BECK

Insigne_B_M_E_O

BELEAU - (Blessé le 19 12 1946 à Hanoï)

BELLEC_YvesBELLEC_Yves_1D_C_D Le 29 11 2012, Brest

BELLEC Yves -  Mle: 10167 B 45 - STAC Suffren : 1946 + RNV Cdo au CS 16: 1950 + RNV Cdo BS 8: 1950/51  échec + BS 23: 1958: OK  - Décorations: Chevalier de la LH, Médaille Militaire,  Chevalier de l'ordre national du mérite,  Croix de guerre Indochine, Croix de la valeur militaire, Croix du combattant volontaire Indochine, Croix du combattant - ( B M E O Indochine: 01 1946 à 12 1946, F A Nord Tonkin: 01 1947 à 01 1948, F A Sud Cie Jaubert: 01 1948 à 06 1948, Penfen: 11 1948 à 10 1949, Siroco: 10 1949 à 06 1953, Siroco: instructeur Cdo du 10 1956 au 10 1958,  ECOFUS Lorient: 04 1970 à 10 1970 - O E technicien - Cdt de la Cie de protection BA de Landivisiau - Chef du service intériezur à l'île Longue - RCA le 09 07 1980)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

BELLEVILLE  - Q/M - (Tué au carrefour 164/169 le 15 01 1947)

BIENVENU

BIENVENU - (Crèvecoeur)

Insigne_B_M_E_O

BLAIN - (+ Jaubert)

BLANCHETTE

BLANCHETTE - (Crèvecoeur)

Insigne_B_M_E_O

BOSC - Asp -

BRANCHE_Ren_D_C_D

BRANCHE René- Mle 20377 T 42 - Stage Le Gagneux: 1947 + RNV Cdo CS 11 + BS 16: 1954, échec - (+Jaubert +Hubert) - Brevet Para N° 17796 du 20 12 1947

BROSSARD

BROSSARD - (Crèvecoeur)

CALAS

CALAS Hubert - Mle: 4978 T 45 - Echec STAC Suffren 1: 1946 - (+Jaubert)

Insigne_B_M_E_O

CALVEZ

Insigne_B_M_E_O

CARROI - S/Off 2 ème classe - (Marinette) - Bien des blessés doivent la vie à leur cran. Ne leur est-il pas arrivé de dépasser l'infanterie de soutien pour aller les chercher plus vite avec des ambulances qui n'avaient rien de blindé - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

CARNUEL_Mrie_Ce_cile

CARNUEL Marie-Cécile - Asp - (Marinette) - Lors de la formation de la brigade Marine d'Extrême-Orient (dont faisait partie le R B F M) beaucoup de Marinettes demandèrent à lui être affectées. Ne furent retenues que quinze candidates prises uniquement parmi celles qui avaient fait les campagnes de France ou d'Italie - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

CHEVROLAIS - Q/M - (Tué au carrefour 164/169 le 15 01 1947)

Insigne_B_M_E_O

CHOUM - (+ Jaubert)

Insigne_B_M_E_O

COEN - Officier de 3ème classe - (Marinette) - Elles formaient un groupe d'assistantes médico-sociales sous les ordres d'un médecin chef. Comme les fusiliers marins eux-mêmes, elles ont eu à remplir en Indochine des fonctions extrêmement diverses, elles s'en sont remarquablement acquittées - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

COLAS_Pierre

COLAS Pierre - Mle: 9707 T 45 - (+Jaubert)

COLMAY_ConstantD_C_D

COLMAY Constant - Officier - ( de 1922 à 1925: service militaire: radio volant dans l'aéro-navale), en 1939/40: sur le "Tarana" arraisonnement des navires marchands et chasse aux sous-marins, rejoint l'Angleterre le 01 07 1940, Dakar, conquête du Gabon, blessé pendant la campagne de Syrie, Bir-Hakeim, El-Alamein, Cyrénaïque, Tripolitaine, Tunisie. Promu officier il commande un peloton d'autos-mitrailleuses en Italie. Débarque le 15 Août à Cavalaire, blessé au Cap Brun le 20 Août, détruit une colonne allemande à Autun. Campagne d'Alsace 44/45, est engagé sur le front des Alpes en 1945. 1946/47: Indochine où il commande le 1er RFM. Est affecté au centre Siroco de 1947 à 1954. Certifié parachutiste en Mai 1948 il accomplit 219 sauts. De 1954 à 1956, 2ème séjour en Indochine. De 1956 à 1962 commande la compagnie de garde à Toulon. Décédé le 25 Novembre 1965.

COLMAY Constant - (Session 1947/48) - (+ instructeur stages commandos en 1951) - Brevet Para N° 23502 du 27 05 1948

Insigne_B_M_E_O

COUDIS - (Blessé le 25 01 1946 à Tan Uyen)

CUNI

CUNI - (Crèvecoeur)

DAGNAN_Yolaine_1

DAGNAN Yolaine - S/Off 2ème classe - (Marinette) - Aussitôt une zone occupée et un poste créé, une équipe de deux d'entre elles venait s'y installer et, avec un médecin, ouvrait un dispensaire - (Les fusiliers marins en Indochine  - C A Robert KILLIAN)

 

Insigne_B_M_E_O

 

DAILLERE - Brevetée  1ère classe - (Marinette) - Ceux qui dénigrent l'action civilisatrice de la France, auraient dû voir avec quel empressement et quelle confiance les malades se précipitaient. Et quels malades! Plaies suppurantes, gales infectées, toutes les affections de la peau. Avec la plus parfaite abnégation, nos marinettes soignaient pendant des heures, chaque jour, ces maladies répugnantes - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

de_BERNARD_Genevie_ve

de BERNARD Geneviève - Officier de 3ème classe - (Marinette) - Elles consacraient le reste de leur temps aux marins, servant d'intermédiaire avec le  S L O M pour toutes les questions de famille, s'efforçant de leur apporter des jeux et des distractions - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Insigne_B_M_E_O

de BODINAT Bertrand - E/V - (+Jaubert)

de_MONTFORTMort_pur_la_France_Indochine

De MONTFORT Louis André Marie - ( Pacha de Crèvecoeur) - (Mortellement blessé à Haïphong le 27 11 1946)

Insigne_B_M_E_O

DEREDEC Noël - Mle: 726 B 34 - Cdo CS 7: 1948

DERRIEN_JeanD_C_D

DERRIEN Jean - Mle: 1646 T 45 - Proposé Cdo en Indochine - (+ Jaubert)

Insigne_B_M_E_O

des ROBERTS - S/Off 1ère classe - (Marinette) - Vint le débarquement au Tonkin. Après s'en être sorties sans casse, bien qu'une de leur ambulance ait été criblée d'éclats d'obus, elles servirent d'infirmières jusqu'à ce que les blessés puissent être ramenés à Saïgon - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Insigne_B_M_E_O

d'ONCIEN  -  officier de 2ème classe - (Marinette) - Dès lors, elles sont réparties en deux groupes: un en Cochinchine, l'autre au Tonkin, elles s'effiorcent d'améliorer les rudes conditions de vie des hommes: ouverture d'un centre de repos et de convalescence au Cap Saint Jacques qu'elles ont entièrement monté et fait fonctionner à deux, ouverture de Foyers du Marin à Haïphong et à Saïgon avec scène, matinées musicales, séances récréatives; installation d'un service d'envoi de colis aux familles, sans compter, bien entendu, les visites aux malades et aux blessés dans tous les hôpitaux de la région - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Insigne_B_M_E_O

DURAND - E/V

FAURE_MichelD C D En Août 2015

FAURE Michel - Mle: 646 T 45 - (+Jaubert + Tempête Algérie)

FILLIOL_1

FILLIOL - (+Jaubert)

Gaillepand Lucien 1Gaillepand Lucien 2D C D Le 12 11 2002

GAILLEPAND Lucien - Classe 1942 -

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

GHIRARDI - Matelot radio - (Tué le 20 11 1947 à Tan Uyen)

Insigne_B_M_E_O

GLASSON

GOARIN_Charles D C D

GOARIN Charles - Mle: 10564 T 41 - Stage Duquesne: 1948 +CS 41 bis: 1956 - ( R B F M en Indochine + Jaubert +Trépel )

GRIFFE_Jean

GRIFFE Jean - Mle: 531 T 52 - (+ Jaubert)

GUICHARDANMort pour la France Indochine

GUICHARDAN Alphonse - Q/M 1 - (B M E O + 4ème R F M) - Tué au cours de l'assaut de la poste d'Haïphong le 26 11 1946

GUILLAUME

GUILLAUME Célestin - NCC STAC gradés 1: 1947 - (+ Jaubert)

HAMEL_Yves

HAMEL Yves - Mle: 6470 - C 45 - RNV Cdo CS 18: 1950 -  (+Jaubert + Trépel)

IMBERT Maurice Claude André

IMBERT Maurice Claude André - E/V - (Blessé le 19 12 1946 à Hanoï) - (+ Montfort du 01 08 1947 au 10 03 1949)

INDERBITZIN__NCC_D_C_D

INDERBITZIN Marcel - (+ Jaubert)

JAUNET

JAUNET - (Crèvecoeur)

Insigne_B_M_E_O

JORDA - Officier de 3ème classe - (Marinette) - A Haïphong, le 20 Novembre, la bagarre éclate de nouveau. Elles prennent le volant de leurs ambulances et foncent en première ligne. L'une d'elle voit l'infirmier qui l'accompagne blessé à son côté. Elle le panse, l'allonge sur un brancard et continue. Et si l'on a besoin de sang pour une transfusion urgente: "Me voilà" disent-elles - Les fusilier marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

JULIEN Julio - Q/M - Mort de maladie en Indochine

  Un ancien des fusiliers marins depuis 1941. Son histoire est celle de n'importe quel combattant des formations de la marine aux armées pendant ces années de campagne pour la libération de la France. Après avoir risqué sa vie mille fois au cours de combats nombreux, il a trouvé après la capitulation de l'Allemagne qu'il n'avait pas encore assez fait pour son pays et il est parti volontaire pour l'Indochine avec la  B M E O...Peut-être aussi par goût de l'aventure. JULIEN Julio, avant de combattre pour elle, n'avait cependant jamais connu la France. Né de père français, à l'autre bout du monde, à Tra-Las-Montès près de Santiago du Chili, il avait traversé toute l'Amérique du Sud pour venir, en 1940, s'engager à Buénos-Ayres, dans la marine des forces françaises libres et s'était embarqué un jour pour l'Angleterre. Après une très courte instruction militaire, versé aux fusiliers marins, il avait participé avec leur 1 er bataillon aux campagnes de Lybie et d'Egypte, puis avec le 1 er R F M à la campagne d'Italie et à celle de France et, volontaire pour la brigade marine, était parti dès Décembre 1945 pour l'indochine avec la compagnie de reconnaissance, premier échelon de celle-ci. Aventureux, débrouillard, rompu au sport et au maniement de toutes les armes, d'un courage au feu peu commun, dévoué à son chef, le L/V MERLET, quoique un peu cabochard, il avait participé à ses côtés à l'épopée des premiers combats de Cochinchine: prise de Mytho, de Tra-Vinh, de Cantho, de Vinh-Long; on l'avait vu capturer au lasso des rebelles qui lui tiraient dessus et relancer au loin avant qu'elles n'éclatent des grenades tombées près de son chef qu'il ne quittait jamais, puis il avait suivi son capitaine dans tous les nombreux coups de mains tentés avec quelques hommes seulement aux environs de Saïgon, où parfois il combattait au poignard pour que la discrétion nécessaire soit observée. C'est ensuite le départ pour le Tonkin avec la compagnie Jaubert. Pendant cette longue et pénible période d'attente armée de plusieurs mois, il avait été versé dans ces petites escortes des jonques sur les rivières semées d'embûches par les hommes du Viet-Minh. Entre temps, peu après le débarquement à Haïphong, trouvant un petit annamite de 6 à 7 ans, mourant de faim auprès de ses parents, morts eux-même du typhus ou de faim dans la rue, il l'avait recueilli, soigné, nourri en prélevant sur sa ration, habillé en fusilier marin et véritablemenbt adopté lui-même et fait adopté par toute la Cie jaubert dont il était devenu le mousse choyé et la mascotte. Un jour où il faisait partie de l'escorte d'un convoi de jonques, une de celles-ci, particulièrement vieille et pourrie, s'était remplie lentement et avait chaviré dans le canal des bambous et JULIEN Julio se précipite dans l'eau boueuse, véritable bouillon de cadavres, comme le sont ces rivières d'Extrême-Orient en période d'épidémie, pour aider à sauver, autant que faire se pouvait, la précieuse cargaison de ravitaillement pour Hanoï que portait la jonque. Il est mort quelques jours après d'une maladie qui pardonne rarement, contractée au cours de ce sauvetage, bien loin de son Chili natal où il eût pu rester bien tranquillement dans l'hacienda de ses parents, si son amour pour la France lointaine ne l'avait pas poussé à y aller combattre, après avoir traversé, sans une blessure, tous les combats des fusiliers marins depuis 1941 - (Les fusiliers merins en Indochine - C A Robert Killian)

KRONKENBERGER___RBFM

KRONKENBERGER - (+ Instructeur stages commandos en 1951)

Insigne_B_M_E_O

LABEY - Officier de 3ème classe - (Marinette) - Le 19 Décembre l'une d'entre elles est à Hanoï avec le 3 ème escadron du R B F M. Alors que l'on se bat sauvagement dans toute la ville, elle réussit en deux jours, sous les tirs d'artillerie et les balles des "Snippers" à aménager le poste principal et à y installer un Foyer, ce qui ne l'empêche pas d'aller chercher les blessés sous le feu et de s'occuper d'eux à l'hôpital - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

LEGAGNEUX Marius - (Tué le 25 01 1946 à Tan Uyen)

LELIEVRE_Roger

LELIEVRE Roger Robert Raymond - Mle: 7983 T 45  - ( B M E O, 1946 + Jaubert) - (son frère: Jean)

Insigne_B_M_E_O

LEMIERE

Insigne_B_M_E_O

LE MOAL Henri - Mle: 1022 B 48 - Q/M - Cdo CS 12: 1948/49(Blessé le 21 12 1946 à Dong Nhan)

LEMOUSSU

LEMOUSSU Roger - Mle: 1276 C 46 - (+ Jaubert)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

MAGNUS Stanislas - Mle: 573 T 44 - Tué à Haïphong

MATTE_Claire

MATTE Claire - Officier de 2ème classe - (Marinette) - Ces jeunes filles font campagne depuis quatre ans. Elles ont toujours su, aux moments les plus durs,  apporter à tous le réconfort de leur sourire et de leur bonne humeur - Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

Insigne_B_M_E_O

MAUBERT - (Blessé le 25 01 1946 à Tan Uyen)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

MAURER - (Tué le 25 01 1946 à Tan Uyen)

MERLET_L_VD C D En 1981

MERLET - L/V, Pacha de la B L M E O

Insigne_B_M_E_O

MOREAU - E/V - (+ Jaubert)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

MURAT - (Tué le 25 01 1946 à Tan Uyen)

NILISSE_Euge_nie

NILISSE Eugénie - S/Off 1ère classe, née en 1917 à Aizenay - (Marinette) - Officier O N M,  M M, C G, C C, Chevalier de la L H - Elles ont su vivre avec aisance et sans équivoque au milieu des marins. Elles ont eu leur confiance et elles l'ont mérité - (Les fusiliers marins en Indochine - CA Robert KILLIAN)

PICARD

PICARD - (Crèvecoeur)

POYARD_Michel

POYARD Michel : Mle: 9801 T 45 - (+ Jaubert)

PRSYBILSKI

PRZYBILSKI

RAGUENESSE

RAGUENESSE - (Crèvecoeur)

Insigne_B_M_E_O

RANDON - Stagiaire - (Marinette) - Elles ne paradent pas, estimant qu'elles ne font que leur devoir. Mais elles méritent qu'on sache ce qu'elles ont fait, et que les fusiliers marins sont fiers d'avoir de telles soeurs d'armes - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert Killian)

Insigne_B_M_E_O

RAYMOND - (Blessé le 25 01 1946 à Tan Uyen)

REDON_CharlesMort_pur_la_France_Indochine

REDON Charles - Mle: 8684 B 45 - (+ Jaubert) - (Tué le 23 10 1947 à Khoan-Bo)

SAINT_JOHN_de_CREVECOEUR_PhilippeMort_pur_la_France_Indochine

SAINT JOHN de CRÈVECOEUR Philippe - (pacha de Crèvecoeur) - (Tué à Kho An Bo au Tonkin sur la rivière Claire le 24 10 1947)

École des fusiliers-marins, cours du B E, 273 ème session du 27 10 1997 au 27 02 1998 - Cours SAINT JOHN de CREVECOEUR -  Par décret du 18 06 1948, au Tonkin, est promu dans l'ordre national de la légion d'honneur au grade d'officier pour prendre rang du 22 10 1947, le L/V SAINT JOHN de CREVECOEUR, L/V de grande classe s'est maintes fois distingué au cours des opérations amphibies du Tonkin par son courage, son calme inébranlable, sa parfaite connaissance du réseau fluvial et ses indéniables qualités de métier. Commandant la Cie Jaubert il a su porter l'entraînement à un très haut point dont sont témoins les multiples actions héroïques de cette formation au cours des opérations d'automne 1947 au Tonkin. Embarqué sur le L C T 1139 en convoi avec une partie de la compagnie lors de l'engagement de Kho Han Bo le 23 10 1947, a pris avec beaucoup de sang froid et de décision la barre de ce bâtiment où tout le personnel avait été mis hors de combat dans l'abri de navigation et contribue par son intervention immédiate à sauver ce bâtiment dans une situation critique. Cette promotion comporte l'attribution de la croix de guerre des T O E avec palme. Le Capitaine de Frégate Patrick GRANDEMANGE, commandant l'école des fusiliers marins.

Insigne_B_M_E_O

SALAUN - Q/M - (Blessé le 19 12 1946 à Hanoï)

Insigne_B_M_E_O

SALOU - S/M - (Blessé en Février 1946, île de Moncay)

SAUVEZ

SAUVEZ - (+ Jaubert)

Sans_titre_1

SCHMITT Roger avec sa petite tonkinoise

Sans_titre_2

En 2011, Roger à 86 ans, ses roses sont magnifiques, que c'est loin la compagnie Jaubert......

Propos recueillis le 05 06 2010 par BAUER Pierre - Après avoir effectué 3 mois de stage à la B L M E O à Arcachon, j'embarque à Marseille pour l'Indochine sur 'l"Oroncle", navire anglais, en Septembre 1945, débarque à Saïgon le 12 10 1945. Orientés dans différentes régions ( c'était calme), je débarque ensuite à Saïgon le 06 03 1946 à l'État-Major: LECLERC-MASSU. Après avoir été reçu par un déluge de feu, le "Triomphant" qui nous suivait a été touché. Le L C I L 203 ou 303 a eu beaucoup de tués et blessés. Nous nous sommes déroutés pour leur porter secours et nous avons riposté en ouvrant un feu intense sur les chinois. Nous avons débarqué après la reddition, les chinois nationalistes nous ont présenté les armes ( L'E/V 2 CARMEILLE Joseph). Nous nous sommes mis en position défensive pour gagner notre cantonnement, ce qui a été tout compte fait, très rapide. Le 17 09 1946 nous avons accroché avec le Vietminh. En opération dans la rue du commerce à Haïphong, le soir nous avons pris possession de l'hôtel du commerce en nous plaçant tout en haut. Nous avons essuyé des coups de feu, ,l'antenne du poste radio a été sectionnée, le Q/M 2 canonnier BOHIC Jean, matricule 11546 T 42 qui se trouvait en protection du Lt de MONTFORT a été grièvement blessé, mais il s'en est sorti. Ensuite le LT de MONTFORT a été mortellement touché au poumon, je crois ( 22 11 1946), j'étais à ce moment même à deux mètres de lui. Il a été très vite évacué, mais n'a pas survécu. Pour l'anecdote, le Cdt JAUBERT était parti faire une reconnaissance sur le fleuve en L C A, un snipper lui a tiré dessus ( une balle en pleine tête), ainsi que le matelot électricien: BATTIN René, Mle: 2670 T 42. C'est ainsi qu'un commando marine a été baptisé: "Commando Jaubert", mais avant il y a eu la "Compagnie Jaubert". Durant le cessez le feu, le matelot canonnier MAGNUS Stanislas, Mle: 573 T 44, regardant par la fenêtre, a été tué à côté de moi, le 22 11 1946 à Haïphong.

SCHMITT Roger -

SIMON

SIMON - (Crèvecoeur)

TASSIN

TASSIN - (Crèvecoeur)

THIERCE

THIERCE - (+ Jaubert)

TOCHON-FERDOLLET RogerTOCHON-FERDOLLET 2

TOCHON-FERDOLLET Roger - Mle: 2453 T 44 - STAC Le Gagneux: 1947 + RNV Cdo au C S 16: 1950 - (B M E O - Montfort du 16 06 1951 au 01 05 1953 + 4ème RFM + Hubert du 01 01 1948 au 01 10 1949) - Brevet Para N° 17795 du 20 12 1947, Philippeville (Algérie).Distinctions honorifiques: Officier de la L H (11 09 2004), Chevalier de la L H (22 06 1983), M M (25 10 1955), Officier de l'O N M (21 03 1997), C G 39/45 argent collective (09 05 1947), C G  T O E palme collective (10 11 1953), C G  T O E Argent personnelle (15 09 1952), C G  T O E Vermeil personnelle (12 02 1953), C G  T O E Argent personnelle (21 04 1954), C V M Argent personnelle (31 07 1961), Croix combattant volontaire de la résistance (17 11 1960), Croix combattant volontaire 39/45 (18 07 1956), Croix combattant volontaire Indochine (31 07 1984), Croix combattant guerre 39/45 (20 09 1955), Chevalier du mérite sportif (20 11 1963), Médaille d'Honneur Bronze E P G et sports (21 08 1956), Médaille commémorative guerre 39/45 (15 04 1947), Médaille commémorative guerre d'Indochine (10 06 1954), Médaille commémorative guerre d'Algérie (01 07 1961), Médaille d'Argent 1 ère classe "Courage et dévouement" (27 10 1972), Médaille coloniale E O (15 04 1947), Médaille d'Honneur du travai, or (01 01 1988), Diplôme "reconnaissance de la Nation" des guerres 39/45, Indochine et Algérie (17 04 1970), Témoignage satisfaction "Division" titre réserve (26 01 1968), Diplôme de reconnaissance du Ministre P T T Résistance pour services rendus à la Patrie pendant l'occupation ennemie (N° 1768), Cravate de la médaille de 1 ère classe de la liberté Franco-Américaine (15 10 1992), Diplôme décerné aux anciens combattants vétérans de la poche de Lorient (Guerre 39/45), Membre de la Centurie des plus jeunes combattants volontaires de la résistance (N° 1005 H)

VASSEUR_Miche_le

VASSEUR Michèle - S/Off 1ère classe - (Marinette) - Les civils d'Hanoï, bloqués là depuis des années, sont rapatriés en partie. Beaucoup descendent jusqu'à Saïgon par bâtiment de guerre. Il y a parmi eux quantité de femmes et d'enfants dont certains malades. On manque d'infirmières. Qu'à cela ne tienne! Les S F F font la navette, s'occupant des transbordements et les soignant pendant le trajet - (Les fusiliers marins en Indochine - C A Robert KILLIAN)

VELLUZ_AlfredVELLUZ_Alfred_1D_C_D

VELLUZ Alfred - (Compagnie d'intervention de la flottille amphibie Nord) - (+Jaubert)

VERNET

VERNET - (Crèvecoeur)

Insigne_B_M_E_O

VIAUD Jacques - Mle: 1442 T 45 - (+ Jaubert)

Insigne_B_M_E_OMort_pur_la_France_Indochine

VICHARD Henri - (Tué au carrefour des routes 164/199 le 23 12 1946) - (+ Montfort)

VILLERS_Edouard_1D_C_D

VILLERS Edouard - Mle: 9670 T 45 - Stage Suffren : 1946 - (Cie Jaubert, 3 ème section en 1947 + Cdo Jaubert 2 ème groupe)

VILlETTE_Adolphe_BLMEOD_C_D

VILLETTE Adolphe - Mle 366 C 44 - Stage Legagneux: 1947 + RNV Cdo CS 13: 1949 + RNV Cdo BS 10 1951/52 - (+ Penfen + Trépel +  BMEO du 01 09 45 au 01 01 1947 - (Cité à l'ordre de la division par le général LECLERC lors de la prise de Tan Uyen)